booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Rapport RSF 2011-2012 sur la liberté de presse : Le Niger fait un bond prodigieux de 75 places

Selon le rapport sur le classement mondial de la liberté de la presse 2011-2012, rendu public, hier, 26 janvier 2012, par Reporters sans frontières (RSF), le Niger est le pays qui a effectué la plus forte progression en passant de la 104ème à la 29ème place. Soit, un bond de 75 places que nous devons essentiellement à l’effectivité des libertés dans notre pays, au cadre législatif qui y est plus favorable et également aux messages forts livrés par les autorités à la tête desquels le Président de la république Issoufou Mahamadou qui, en signant le 30 novembre 2011 de la Déclaration de la Montagne de la Table, s’engage à promouvoir la liberté de la presse au Niger.

Même si, de manière générale, on retrouve à la tête de ce classement la Finlande, la Norvège et les Pays Bas et, pour la 5ème année consécutive, en dernière position l’Érythrée (179ème), il faut dire que cette année, la progression est notable dans les pays africains qui passent de 7 dans le top 50 en 2010 à 9 en 2012. Et, cerise sur le gâteau, le premier État non européen du Top 10 est africain, en l’occurrence le Cap-Vert qui se positionne à la 9ème place. Puis vient la Namibie – 2ème pays africain du classement – en 20ème position. Selon RSF, dans ces deux pays, « ces résultats sont dus au fait qu’aucune entrave à la liberté de la presse n’a été enregistrée en 2011 ».  Le Niger avec sa 29ème place, se positionne pour sa part à la 4ème place des pays africains du classement.Ce classement est à bien des égards un motif de fierté pour le Niger qui vient juste après le Royaume Uni (28ème) et loin devant des pays maintes fois cités en exemple comme l’Afrique du Sud (42ème), les États-Unis (47ème) et la France (68ème) entre autres. Parmi les pays que l’on pourrait qualifier de bon élèves, on peut citer le Botswana qui enregistre une progression de 20 places en se classant 42ème et les Comores qui gagnent 25 places et se positionnent à la 45ème place.C’est sans aucun doute le Brésil qui enregistre la plus forte dégringolade en se retrouvant à la 99ème place. Soit 41 places en moins et ce, selon RSF, « en raison d’une insécurité élevée qui s’est notamment traduite par la mort tragique de trois journalises et blogueurs ».À noter que dans l’histoire du classement annuel de RSF en matière de liberté de la presse, aucun pays n’a autant progressé comme le Niger en l’espace d’une seule année.

Seydou Assane 26/01/2012 ,http://www.medianiger.info        

Envoyer un commentaire