booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Création d’une faculté d’arabe et d’études islamiques au sein de l’université Abdou Moumouni Dioffo de Niamey

L’université Abdou Moumouni de Niamey verra dans les prochains jours l’ouverture d’une faculté d’arabes, d’études islamiques et de pédagogie (FAEIP). Le décret de création de cette faculté d’arabes, d’études islamiques et de pédagogie (FAEIP) a été pris en conseil des ministres d’hier jeudi 12 janvier 2012.

La création de cette faculté va permettre à l’université de compléter les efforts de l’université islamique de Say en matière d’accueil et de formation d’étudiants ; absorber la masse importante de bacheliers issue des établissements secondaires franco-arabe. Selon le communiqué final de ce conseil des ministres, ledit enseignement sera renforcé par une recherche sur les manuscrits arabes conduite à l’Institut de recherche en sciences humaines (IRSH) ainsi que sur les aspects d’interférence linguistique entre les langues africaines et la langue arabe.

Le gouvernement compte sur les promesses obtenues suite à une requête officielle que l’Etat du Niger a soumise à la Banque islamique pour le développement (BID), pour financer les activités de ladite faculté. Au Niger la langue arabe a, la fois, le statut de langue nationale et de langue d’enseignement de type franco-arabe et la formation en lettres arabes, indique le communiqué final du conseil des ministres. L’évolution des établissements franco-arabes au Niger et l’engouement que la formation qu’ils dispensent suscite au niveau des apprenants au cours de la dernière décennie, attestent de l’importance accordée à ce type d’enseignement.

Souleymane Lamine 14/01/2012

http://www.medianiger.info/

Envoyer un commentaire