booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

À Kidal, un projet à impact rapide de reconstitution de cheptel

KIDAL, Mali, 17 juillet 2018/APO Group/ 

Ce projet vient à point nommé pour renforcer les moyens de subsistance de cette catégorie de la population qui a été affectée par ces années de crise

Le 5 juillet dernier, la Police des Nations Unies (UNPOL/MINUSMA) a procédé au lancement des activités d’un Projet à Impact Rapide, dénommé « Projet d’appui à la reconstitution du capital cheptel des femmes de l’association EFFES N’tassick » de la région de Kidal.

Le projet vise à renforcer les moyens de subsistances des femmes de l’association bénéficiaire, à travers la reconstitution de leur cheptel. Il s’agit particulièrement de leur permettre d’améliorer leur capital cheptel affecté par la crise et les effets des sècheresses récurrentes dans la région. Ce projet d’une durée de deux mois, est destiné aux 40 membres de l’association féminine « EFFES N’TASSICK » du village de N’tassick (cercle de Kidal), pour un coût global d’environ 13.500.000 FCFA.

Une centaine de personnes étaient présentes à la cérémonie de lancement. Les bénéficiaires très enthousiastes bien sûr, mais aussi les représentants de la société civile, le Chef du quartier et le Chef du village qui ont adressé leurs vifs remerciements à la Mission onusienne au Mali, pour le financement de ce projet au profit des femmes.

nous sommes ravies de ce geste louable et encourageant de la MINUSMA qui est disponible pour la population dans ses projets

La représentante des femmes bénéficiaires, Mme Aichata Walet Alhoussein se réjouit de cette initiative de la MINUSMA : « nous sommes ravies de ce geste louable et encourageant de la MINUSMA qui est disponible pour la population dans ses projets ». Ce projet vient à point nommé pour renforcer les moyens de subsistance de cette catégorie de la population qui a été affectée par ces années de crise, en plus des sècheresses récurrentes que connait la région. « Cela nous permettra sans doute de reconstituer notre cheptel après tant d’années de crises, » a-t-elle conclut.

Le Lieutenant-colonel Sanou Saidou, Commandant régional d’UNPOL à Kidal, a encouragé les femmes de l’association à travailler pour la pérennité et la rentabilité du projet pour les communautés du village de N’tassik. « La première préoccupation de la MINUSMA est de protéger les personnes et de leurs biens et c’est dans ce cadre que ce projet a été initié, pour appuyer à la reconstitution du cheptel. Ce projet s’inscrit dans la perspective de créer un climat de confiance et de rapprochement entre la police des Nations Unies et la population locale ». M. Sanou a réaffirmé la disponibilité de la MINUSMA pour la réinsertion socio-économique des populations de la région de Kidal.

Il faut rappeler que ce projet s’inscrit dans le cadre des dividendes de la paix et de la sécurité et relève du programme de stabilisation à la consolidation de la paix au Mali.

Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA).

https://www.africa-newsroom.com/press/mali–a-kidal-un-projet-a-impact-rapide-rapproche-la-population-et-la-police-des-nations-unies?lang=fr

Envoyer un commentaire