booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Janvry, terre d’accueil mondiale des chameaux et dromadaires ce week-end

Le 12 septembre 2019 à 17h18

Course de vitesse, conférences, concours de beauté… La petite commune va vivre au rythme des camélidés à l’occasion de ce premier salon international. Janvry. Les dromadaires sont arrivés ce jeudi matin. Ils participeront aux courses organisées durant tout le week-end lors du premier salon des dromadaires et camélidés de Janvry.

Janvry. Les dromadaires sont arrivés ce jeudi matin. Ils participeront aux courses organisées durant tout le week-end lors du premier salon des dromadaires et camélidés de Janvry. LP/Nolwenn Cosson

Impossible de passer inaperçu. À peine sortis de leur van, les trois dromadaires blatèrent. « Ils sont contents de retrouver leurs copains, sourit Olivier Philipponneau, éleveur en Picardie et président de la fédération française des camélidés. Ce sont des animaux qui parlent beaucoup. »

Ils auront l’occasion de donner de la voix durant tout ce week-end. Pour la première fois en Europe, un salon international du dromadaire et des camélidés est organisé à Janvry. Une centaine d’animaux seront présentés. Plusieurs délégations étrangères (Oman, Koweït, Qatar, Algérie, Mauritanie, Tunisie, Maroc, Tchad) ont répondu présents à l’invitation lancée par la fédération et Christian Schoettl, maire (sans étiquette) depuis 30 ans de cette petite commune de 630 âmes.

10 000 à 15 000 visiteurs attendus

L’idée de mettre en place un tel rendez-vous est née il y a un an. Mais jamais le maire, qui a l’habitude d’organiser des événements à forte affluence – son marché de Noël attire plus de 100 000 personnes – n’avait imaginé l’ampleur que cela allait prendre. La puissante ICO (organisation internationale des camélidés), qui rassemble 93 pays, a même souhaité être partenaire de l’opération. « J’ai allumé une bombe sans savoir quelle taille elle faisait, sourit Christian Schoettl. Cela ne nous fait pas peur. Au contraire, c’est ce qui nous amuse! »

Mais à quelques heures du lancement du salon, les bénévoles ont peu de temps pour rire. Tout doit être prêt pour accueillir les 10 000 à 15 000 visiteurs attendus ce week-end. « Je ne sais pas comment on va s’en sortir, mais comme toujours, on y arrive, lâche Jean-Pierre, un habitant de la commune venu prêter main-forte. C’est ça la magie de Janvry. »http://www.leparisien.fr/resizer/38tZrfW3TfgH92_8P3aKlEkkBto=/1280x634/arc-anglerfish-eu-central-1-prod-leparisien.s3.amazonaws.com/public/ZHPXE64ROS2XSTCEUBUV6ZS3MA.jpg
Janvry, mardi 10 septembre 2019. Les bénévoles sont à pied d’œuvre depuis plusieurs jours pour que tout soit prêt. LP/Nolwenn Cosson

«Ma chamelle la plus rapide atteint les 50 km/h»

Première étape, créer de toutes pièces un camélodrome faisant une boucle de 500 m. Un champ de blé fraîchement coupé, prêté par un agriculteur, a été reconfiguré pour l’occasion. Des centaines de barrières ont été installées pour matérialiser cet espace dédié aux courses de chameaux et dromadaires sur des distances de 400 m et de 1 000 m. « Cela n’aurait jamais pu se faire sans l’aide de toutes les communes voisines, confie, touché, le maire. C’est la première fois en 30 ans qu’il y a une telle entraide, qu’importe les partis politiques. »

Dès 11 heures, samedi, Étoile, Douz et leurs copains camélidés s’élanceront pour la première course de la journée : la coupe européenne. « Ils peuvent courir à 40 km/h. Ma chamelle la plus rapide, que je n’ai pas pu emmener cette fois-ci, atteint même les 50 km/h, indique Olivier Philipponneau. Quelques jockeys à nous vont participer à la course. Il y aura aussi des cavaliers que je vais former sur ces deux jours. Leurs allures ne diffèrent pas énormément avec celles des chevaux. »

Pour le président de la fédération française des camélidés, cet événement était très attendu. « Il y a certes le tourisme mais de plus en plus de personnes s’intéressent à ces animaux pour leur lait par exemple. » Avec la possibilité de tester des produits dérivés à partir de ce précieux nectar.

Samedi et Dimanche, de 10 heures à 18 heures, à Janvry (91). Accès par A 10 direction Chartres, sortie n° 9 vers D 118. Gratuit pour tous. Renseignements sur www.janvry.fr.

«Ce sont des animaux domestiques»

LP/Nolwenn Cosson LP/Nolwenn Cosson  

Que les défenseurs des animaux se rassurent : toutes les dispositions ont été prises pour assurer le bien-être des camélidés pour ce premier salon international de Janvry, avec deux vétérinaires présents sur place en permanence. « Ce sont des animaux domestiques, qui ont l’habitude de voyager et d’être en contact avec des hommes, explique Florence Ollivet Courtois, l’une des deux professionnels de santé. À leur arrivée, je veillerai à ce qu’ils soient en bonne santé et accueillis dans de bonnes conditions. »

Pour la vétérinaire, aucune comparaison n’est possible avec les cirques qui présentent des numéros avec des animaux. « Ce n’est pas à but lucratif, l’idée est juste de présenter ces camélidés qui peuvent paraître ici exotiques. Mais cela revient à se rendre dans une ferme pédagogique. Personne ne se pose de questions quand il s’agit de chèvres, de vaches ou de chevaux. »

http://www.leparisien.fr/essonne-91/janvry-terre-d-accueil-mondiale-des-chameaux-et-dromadaires-ce-week-end-12-09-2019-8150826.php

Envoyer un commentaire