booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Institut géographique du Mali : La cartographie de base du Mali à l’échelle 1/200 000 remise à jour

 

La cérémonie de clôture du projet « Réfection de la carte nationale du Mali à l’échelle du 1/200 000 » s’est tenue le jeudi 29 septembre 2016 à Bamako. Présidée par le secrétaire général du ministère de l’équipement des transports et du désenclavement, Makan Fily Sissoko, l’événement a été marqué par un séminaire de présentation des résultats du projet.

A cette occasion, on notait la présence du représentant de la délégation de l’Union européenne au Mali, M. Julien Bouzon, du Directeur Général d’IGN FI, Christophe Dekeyne, le Maire de la commune 3, le Directeur général de l’IGM, Ando Enko Guindo et plusieurs invités.

A titre de rappel, en octobre 2012, l’Union Européenne a notifié IGN FI pour la réfection de la carte nationale topographique du Mali à l’échelle du 1/200.000, la réalisation de produits et services dérivés ainsi que la modernisation de l’IGM. Après 4 années d’activité, ce projet de remise à jour a pris officiellement fin. Elle a été marquée par un séminaire visant à présenter les principaux résultats obtenus et les différentes applications possibles.

Pour le représentant de la délégation de l’UE, le projet a comblé les attentes. Il a permis de créer une nouvelle cartographie de base couvrant l’intégralité du territoire national avec plus de 100 000 exemplaires imprimés, de réaliser des produits dérivés tels que les cartes numériques, des bases de données vectorielles, des plans de 28 villes majeures du pays, principalement les chefs-lieux de régions et de cercles et un réel transfert de compétences au personnel de l’Institut géographique du Mali (IGM).

D’un montant de 3,12 milliards de FCFA financé par l’Union Européenne, ce projet avait pour objectif de contribuer à l’amélioration de la connaissance du territoire par les principales administrations de l’Etat, de la sécurité du pays et à la croissance économique.

Selon M. Julien Bouzon, il était important pour le Mali d’avoir des données cartographiques actualisées, précises et fiables pour le développement du territoire national. « Au-delà de la réalisation des cartes, ce projet est un grand succès en matière de transfère de compétence et de technologies, puisque 100% de la production a été effectuée à Bamako, au sein de l’IGM. Ce qui permettra à l’institut d’effectuer les mises à jour des cartes topographiques et des bases de données, sans appui extérieur », a-t-il ajouté.

Pour Makan Fily Sissoko, cette cérémonie est d’une importance capitale. Il dira que le secteur de l’information géographique sous-entend les pans essentiels du développement économique, social et culturel de notre pays. « Je me réjoui des résultats encourageants obtenus par ce projet tant sur le plan des équipements que sur le plan du renforcement des capacités » a-t-il affirmé. Il a invité les structures sectoriels membre du comité national de l’Information géographique à s’approprier de ce nouvel outil.

Mountaga DIAKITE

Source: L’Agora,http://malijet.com/actualite-politique-au-mali/flash-info/167160-institut-g%C3%A9ographique-du-mali-la-cartographie-de-base-du-mali-%C3%A0-.html

Envoyer un commentaire