booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Résultats et temps forts de la Conférence de l’ONU sur le climat de 2017

Témoignages.re / 20 novembre 2017

Le président de la COP23 et la Secrétaire exécutive de l’ONU Changements Climatiques ont souligné quelques faits saillants de la conférence de l’ONU sur le climat de 2017 à la suite des négociations – dans le cadre du Partenariat de Marrakech pour l’Action mondiale pour le climat et de la myriade d’événements de haut niveau entre autres.

JPEG - 119.2 ko

Financement à long terme
Les pays se sont félicités des progrès accomplis mais ont également demandé que de plus grands efforts soient déployés pour débloquer les 100 milliards de dollars par an d’ici 2020 pour aider les pays en développement à prendre des mesures en faveur du climat.

Le Fonds d’adaptation dépasse l’objectif de 2017
L’objectif de financement pour cette année était de 80 millions de dollars mais les annonces de financement de l’Allemagne et de l’Italie ont dépassé 13 millions de dollars, portant le total à 93,3 millions de dollars.

Avancée historique dans l’Agriculture
Il y a eu une avancée politique historique en matière d’agriculture qui pourrait conduire à une réponse plus rapide et mieux coordonnée de la part des pays pour résoudre l’équation complexe d’un secteur qui est le deuxième plus gros émetteur de gaz à effet de serre après celui de l’énergie.
Le Gouvernement norvégien, la multinationale Unilever et d’autres partenaires, ont annoncé la mise en place d’un fonds de 400 millions de dollars pour soutenir une agriculture plus performante, des petits exploitants agricoles et la gestion durable des forêts.

Plan d’action sur le genre
Le rôle crucial des femmes dans la lutte contre le changement climatique sera formellement soutenu par le plan. Ceci est important étant donné que les femmes sont particulièrement vulnérables aux impacts du changement climatique et ne doivent pas être exclues de la prise de décision concernant les actions et les solutions. Le Plan vise à intégrer les femmes dans tous les projets et décisions internationaux et nationaux.

Plateforme des peuples autochtones et des communautés locales
Une réalisation politique et concrète qui vise à soutenir le rôle à part entière, et sur un pied d’égalité, des peuples autochtones dans l’action climatique, tout en reconnaissant la responsabilité des gouvernements de respecter les droits des peuples autochtones dans leurs décisions.

Lancement de l’Ocean Pathway
Un partenariat qui vise, d’ici 2020, à renforcer l’action et le financement qui relient les actions liées au changement climatique ; avec la santé des océans notamment à travers le processus de l’ONU sur le changement climatique et via des objectifs et ambitions plus précis dans les plans d’action nationaux en faveur du climat.

Lancement du Réseau des journalistes insulaires du Pacifique
Dix médias primés des îles Fidji, Samoa, Salomon, Papouasie Nouvelle Guinée, Tonga et Vanuatu, qui ont participé à la conférence grâce au financement du gouvernement allemand, au soutien de l’Académie Deutsche Welle et de l’ONU Changements Climatiques, ont annoncé la création d’une nouvelle association visant à renforcer la couverture médiatique et les reportages sur le climat dans le Pacifique.

L’initiative InsuResilience a annoncé un nouveau partenariat international et 125 millions de dollars supplémentaires du gouvernement de l’Allemagne pour soutenir son objectif de fournir une assurance abordable à 400 millions de personnes pauvres et vulnérables d’ici 2020.

Lancement d’une Chambre de compensation pour le transfert de risques des Fidji
Une plateforme en ligne s’appuyant sur l’intelligence artificielle pour aider les pays vulnérables à trouver une assurance abordable et des solutions pour éviter les risques climatiques.

Les gouvernements de l’Allemagne et du Royaume-Uni, ainsi que d’autres partenaires, ont annoncé 153 millions de dollars pour développer des programmes de lutte contre le changement climatique et la déforestation en Amazonie.

La Banque européenne d’investissement a annoncé officiellement l’octroi de 75 millions de dollars pour un nouveau programme d’investissement de 405 millions de dollars géré par l’Autorité des eaux de Fidji. Il renforcera la résilience de la distribution d’eau et du traitement des eaux usées pour environ 300.000 personnes vivant dans la capitale Suva et ses alentours.

America’s Pledge rassemble des dirigeants des secteurs privé et public pour garantir que les États-Unis demeurent un chef de file mondial en matière de réduction des émissions, et qu’ils respectent les objectifs climatiques du pays dans le cadre de l’Accord de Paris.

Le Fonds vert pour le climat (FVC) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement ont annoncé un financement de plus de 37 millions de dollars du FVC pour le projet de conservation des eaux de la plaine du Saïss, portant le montant total du financement à 243 millions de dollars, et ainsi aider le Maroc à s’orienter vers une agriculture plus résiliente.

L’Alliance pour la sortie du charbon réunit 25 pays, États et régions pour accélérer l’élimination rapide du charbon et aider les travailleurs et les communautés touchés à faire leur transition.

Le Programme des Nations Unies pour le Développement, l’Allemagne, l’Espagne et l’UE ont lancé un programme d’appui aux Contributions déterminées au niveau national (NDC) de 42 millions d’euros pour aider les pays à respecter l’Accord de Paris.

Le partenariat NDC existant a annoncé la création d’un nouveau centre régional pour soutenir la mise en œuvre des plans d’action nationaux pour le climat ou des NDCs dans le Pacifique.

13 pays et l’Agence internationale de l’Energie (AIE) ont annoncé 30 millions d’euros pour le « Programme des transitions énergétiques propres de l’AIE » pour soutenir les transitions énergétiques propres à travers le monde.

Lancement de l’initiative Actualités Santé des Petits États insulaires en développement (PEID) – L’Organisation mondiale de la Santé, en collaboration avec l’ONU Changements Climatiques et la présidence fidjienne de la COP23 ont annoncé cette initiative pour protéger les habitants des PEID des effets du dérèglement climatique sur leur santé. Son objectif est, d’ici 2030, de tripler les niveaux de soutien financier international au climat et à la santé dans ces pays.

http://www.temoignages.re/developpement/changement-climatique/resultats-et-temps-forts-de-la-conference-de-l-onu-sur-le-climat-de-2017,91434

Envoyer un commentaire