booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Commentaires

Uranium au Niger: Al-Moustapha Alhacen, défenseur de l’environnement récompensé par un prix

RFI Publié le 19-09-2017  à 12:18

Al-Moustapha Alhacen, président de l’ONG Aghirin’man, basée à Arlit, est le lauréat du Nuclear Free Future Award 2017. Il se bat depuis de longues années pour améliorer la protection de l’environnement et défendre les populations et les travailleurs de l’uranium à Arlit au Niger. L’uranium qui contamine des eaux souterraines et les populations. Il lance un appel à la France pour une énergie propre pour les populations du Niger.

La mine d’uranium à ciel ouvert de Tamgak à Arlit, exploitée par la Somaïr, une filiale d’Areva.
© Reuters/Joe Penney

« C’est un honneur pour moi, pour ma famille et pour mes amis avec qui j’ai mené le combat pendant plusieurs années, et pour l’Afrique en général et particulièrement le Niger, reconnaît Al-Moustapha Alhacen, interrogé par RFI.

L’uranium est devenu un problème mondial et un problème sanitaire sur la planète.

Nous au Niger on a deux choses, c’est-à-dire le pillage et la pollution durable. Le pillage c’est-à-dire, on a pris l’uranium et les Nigériens n’ont pas profité de cet uranium et on nous a laissé la pollution durable.

► à (re)lire: Contrats miniers: le Niger reçoit moins d’argent d’Areva selon trois ONG

Nous avons à peu près 5000 tonnes disponibles qui contient 80% de radioactivité qui sont donc exposés à l’air libre au Niger et qui ont une vie de milliards d’années.

Le message que nous adressons à la France est de revoir sa copie pour que les Nigériens puissent profiter de leur uranium et la meilleure façon de gérer les déchets uranium c’est de les laisser sous terre ! Voilà le message que nous voulons faire passer surtout au peuple français !… »

Le prix « Résistance » remis à Al-Moustapha Alhacen, est décerné par l’association Nuclear Free Future Award. 

Son ONG, Aghirin’man, s’illustre régulièrement dans la défense des populations et de l’environnement des régions minières.

http://www.rfi.fr/afrique/20170919-uranium-niger-al-moustapha-alhacen-defense-environnement-prix

Envoyer un commentaire