booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Formation professionnelle : Renforcement de la coopération avec le Mali

L’Algérie et le Mali ont convenu jeudi à Alger de renforcer davantage leur coopération en matière de formation professionnelle, en arrêtant plusieurs actions dont l’augmentation des bourses pour les filières techniques, ainsi que l’organisation de sessions de formation et de perfectionnement au profit de formateurs maliens en Algérie.
L’Algérie et le Mali ont convenu jeudi à Alger  de renforcer davantage leur coopération en matière de formation professionnelle, en arrêtant plusieurs actions dont l’augmentation des bourses pour les filières  techniques, ainsi que l’organisation de sessions de formation et de perfectionnement  au profit de formateurs maliens en Algérie.
Les deux pays ont opté également pour la mise à la disposition de  la partie malienne de programmes disponibles en Algérie élaborés selon l’approche par compétence, a indiqué le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels,  M. El Hadi Khaldi, lors d’une cérémonie organisée au ter-me de la visite de travail  en Algérie d’une délégation malienne con- duite par son homologue malien, M. Modibo Kadjore.
Les deux parties ont exprimé leur «satisfaction partagée du programme de coopération multifor-me qui prend en considération les attentes, les moyens  et les spécificités de chaque pays». M. Kadjore a indiqué que «le renforcement et l’établissement de cette coopération répond parfaitement aux aspirations des deux peuples», quali- fiant  de «jalon important» le partenariat algéro-malien.
Le ministre malien a eu à constater le «niveau élevé atteint par les établissements de formation professionnelle algériens».  Durant son séjour, la délégation malienne a effectué des visites au  niveau des établissements de formation professionnelle spécialisés dans les domaines de l’ingénierie de la formation des formateurs et de l’ingénierie des programmes, des métiers de l’art et des industries graphiques et des industries  du froid et de l’habillement.
En marge de la visite de travail, la délégation malienne a eu une séance de travail avec le ministre du Travail, M. Tayeb Louh.   La partie algérienne a été «très attentive» à l’exposé de la délégation  malienne sur le système malien de formation professionnelle avec un «intérêt» particulier aux efforts menés par le secteur par le gouvernement malien, affichant  «tou-te sa disponibilité» à accompagner le Mali sur le plan technique.
M. El Hadi Khaldi a rappelé que l’Algérie s’est engagée envers le Mali sur trois points, à savoir «l’accueil des stagiaires maliens boursiers dans les instituts de formation professionnelle algériens, la formation des formateurs et des gestionnaires des établissements de formation».
L’Algérie, a-t-il ajouté, «va prendre en charge l’équipement   et l’encadrement d’un centre de formation professionnelle dans le nord du Mali».

http://www.elmoudjahid.com/14-01-2012

Envoyer un commentaire