booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Le Niger renonce à l’exploitation exclusive du bloc pétrolier d’Agadem par le contractant chinois

Xinhua-Publié le samedi 7 juillet 2018  | 

Le gouvernement nigérien a approuvé vendredi en conseil des ministres un projet portant renonciation à l’autorisation exclusive d’exploitation pour hydrocarbures du bloc pétrolier d’Agadem, dans l’est du Niger, au profit du contractant, le consortium chinois la China National Petroleum Corporation (CNPC-NP), selon un communiqué officiel que l’on a reçu samedi.Ce texte fait suite à un décret adopté le 13 juin dernier par le gouvernement nigérien qui a accordé un avenant avantageux au contrat de partage de production de son bloc pétrolier d’Agadem, exploité par la CNPC-NP.Conseil

Le décret visait à modifier certaines clauses du Contrat en vue d’accélérer les travaux de développement sur le bloc Agadem destinés à l’exportation ainsi que les travaux de construction d’un système de transport des hydrocarbures par canalisation.

L’objectif du décret est de permettre au Niger, à terme, d’augmenter sa production qui passera de 20 000 barils par jour à environ 110 000 barils par jour en trois ans, et de bénéficier ainsi d’importants revenus financiers.

Le Niger est devenu producteur et exportateur de pétrole depuis novembre 2012, à la faveur d’une coopération « gagnant-gagnant » avec la Chine. Le pays dispose actuellement d’une industrie pétrolière complète, produisant un pétrole de haute qualité, grâce à la CNPC-NP.

La CNPC-NP assure actuellement l’exploitation du bloc pétrolier d’Agadem, dont le pétrole brut est traité à la raffinerie de Zinder, une société également à capitaux sino-nigériens.

http://news.aniamey.com/h/86374.html

Envoyer un commentaire