booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

MALI : l’opération Koula vert pour reboiser et lutter contre l’avancée du désert

Afrik21.africa/Boris Ngounou – Publié le

L’association Koula Kanou vient de planter une centaine d’arbres à travers la commune de Koula. L’une des nombreuses initiatives de reboisement menées dans un Mali en pleine désertification. En raison de son écosystème fragile, le pays perd en moyenne 4 000 kilomètres carrés de couvert forestier par an.

MALI : l’opération Koula vert pour reboiser et lutter contre l’avancée du désert©Madalin OlariuShutterstock

Les Maliens sont de plus en plus conscients des graves dangers climatiques auxquels leur pays est exposé. Pendant la saison sèche, l’harmatan, vent chaud de sable venu du désert, souffle vers le sud et recouvre les champs, les constructions, les hommes et les animaux d’une poussière jaune. C’est que, dans ce pays sahélien situé en Afrique de l’ouest, l’action millénaire de l’homme a considérablement épuisé le couvert végétal. Des travaux réalisés en 2012 par l’Agence japonaise pour la coopération et le développement (Jica), il ressort que les Maliens utilisent chaque année six-millions de tonnes de bois d’œuvre et de feu, dénudant le paysage déjà fragile de 4 000 kilomètres carrés de couvert forestier par an.

Pour inverser la situation, des partenaires au développement, des ONG et associations œuvrent notamment au reboisement des terres. Le dernier cas en date remonte au 30 août 2019 dans la commune de Koula, située dans la région de Koulikoro au sud-ouest du Mali. L’Association des jeunes pour la cohésion sociale dans la commune de Koula a procédé à la mise en terre d’une centaine de plants d’arbres. Avec la contribution du ministère des Forêts et de la Faune, l’initiative a été menée dans trois villages : Fasa, Wolokotoba, et Dialakoro. « Celui qui a planté un arbre n’a pas vécu pour rien » : c’est le slogan sous lequel ce reboisement a été mené. Pour ces jeunes maliens, il est question de donner un sens à leur existence à travers des actes de protection de l’environnement.

Un million d’arbres, pour reverdir Koulikoro

La région de Koulikoro est chère au Mali du fait de son histoire. La région fut le siège de plusieurs grands empires qui se sont succédés au Mali : l’empire du Ghana, le royaume de Sosso et l’empire du Mali. Pour que ce vestige de l’histoire ne se transforme pas en dune de sable, des efforts comme ceux de l’association des jeunes de la commune de Koula se sont multipliés.

C’est le cas de « Koulikoro vert ». Une campagne de reboisement, lancée en 2015, consistant à mettre en terre un million d’arbres en quatre ans dans la région de Koulikoro. « Koulikoro Vert » est une initiative portée par l’ex-roi du coton et conseiller économique, Cheickna Kagnassy, et soutenue par des membres du gouvernement malien.

Ces activités de reboisements, mais aussi le développement des modèles agricoles et de chauffage moins consommateurs en bois, traduisent le caractère primordial de l’action climatique au Mali. Selon l’ONU, près de 98 % du territoire malien est menacé par la désertification rampante, dont les causes sont aussi bien naturelles qu’humaines.

Boris Ngounou,https://www.afrik21.africa/mali-loperation-koula-vert-pour-reboiser-et-lutter-contre-lavancee-du-desert/

 

Envoyer un commentaire