booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Chronique Libyenne : « le syndrome de Tripoli »

Afrik.com-mardi 21 novembre 2017 / par Kobali Kone

Ce phénomène est une malice d’ordre politique qui se manifeste exclusivement chez les dirigeants africains. Il a l’avantage de mettre à nu leur inaptitude à trouver des solutions face aux attentes légitimes de leurs jeunesses qui ne demandent qu’à vivre dignement. Lorsqu’un phénomène du genre de celui qui fait frissonner le monde du 21ème siècle en Libye, ils se ruent en enfilant le costume du bon samaritains alors qu’ils savaient depuis longtemps que leurs protégés, enfin leurs ressortissants, vivent ici ou ailleurs, des incongruités humaines inacceptables.

Peu importe les siècles l’histoire est la même : pour vendre il faut créer la marchandise ensuite il faut des complices (locaux) des vendeurs et des acheteurs. Dans le cas d’espèce, en terre africaine notamment en Libye, ce sont, depuis des lustres, visiblement des africains qui organisent la marchandisation de leurs propres frères au vu et au su de tout le village planétaire.

Officiellement c’est la visualisation de la vidéo portée par la chaine américaine CNN, qui a attiré les regards parcimonieux de notre Union Africaine et partant, les saillis de certains dirigeants africains sur le sujet. A la lumière des faits qui choqueraient tout esprit voué au respect et à la dignité de la vie humaine, je comprends pourquoi mon continent qui est encore le berceau de l’humanité, est également le berceau de tous les dépotoirs.

Comment un continent de plus d’un milliard d’habitants et 53 chefs d’Etats, peut-il cohabiter avec un tel phénomène sans en avoir connaissance par ces propres services ? Si nos Etats ne sont pas capables de déceler chez nos voisins un certain nombre de dysfonctionnements qui nuisent à la qualité de vie d’une frange de nos populations, il va sans dire que nous irons de surprises en surprises.

Qu’aucun média africain de type privé ou public n’ait eu vent de ce genre de pratiques qui frisent le comble de la bêtise inhumaine, me laisse également dubitatif. Or donc c’est comme ça que nos Etats et leurs chefs nous dirigent ? Les mystères de l’Afrique sont inépuisables et impénétrables ou, vice versa ! Au fait, vous y comprenez quelque chose à ce qui se passe au Zimbabwe ? Moi j’y perds mon sénoufo !

http://www.afrik.com/chronique-libyenne-le-syndrome-de-tripoli

Envoyer un commentaire