booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

La Minusma lance une formation professionnelle pour les jeunes de Tessalit

Minusma

Un projet de formation professionnelle pratique d’un montant de 58 millions a été lancé ce 07 Juin 2017 à Tessalit (à 290 km au Nord de Kidal). L’évènement a eu lieu sur place, dans les locaux de l’ONG AZHAR, en présence notamment d’autorités locales et de futurs apprenants.

D’une durée de six mois, ce projet a pour objectif de contribuer à réduire l’insécurité et la violence à travers la lutte contre le chômage. Pour cela, 50 jeunes issus de différents mouvements armés dans le cercle de Tessalit, recevront une formation professionnelle qui devrait leur permettre de se réinsérer dans la vie active.

« Nous espérons que ce projet contribuera à la cohésion sociale, la réconciliation, la consolidation de la paix et la dé-radicalisation des jeunes, dans la mesure où il apportera un soutien économique (formation et réinsertion des jeunes), aux communautés affectées par cinq années de crise, afin de les stabiliser et de contribuer à leur réinsertion socio-économique dans la société, » s’est réjoui M.Peter Karbeh Wisseh Chargé de programme DDR a la MINUSMA Kidal.

Financée par la MINUSMA, à travers sa section Désarmement, Démobilisation et Réinsertion/Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS/DDR), cette initiative s’inscrit dans le cadre de la réduction des violences communautaires et la réinsertion socioéconomique des jeunes à risque de radicalisation. Mis en œuvre par l’ONG AZHAR, elle vise aussi à contribuer à la sécurité car un nombre important de jeunes ex-membres de groupes armés en seront les bénéficiaires. Le but ultime du projet étant la stabilisation de la région, à travers la réinsertion de ces jeunes.

Selon M. Abdallah Ben Hamou, le représentant de l’ONG AZHAR, la réussite de ce projet pilote dépend de tous ses acteurs. À la fin, ce sont 50 emplois qui seront créés avec des opportunités de formation pour d’autres jeunes.

Lors de son discours de lancement, M. Abdallah Ben Hamou, a souligné l’avantage économique de ce projet, tout en remerciant les autorités locales et la MINUSMA qui en ont facilité la mise en œuvre.  » Ce projet sera d’un profit considérable pour la population du cercle de Tessalit en général et à la jeunesse en particulier. Pour la population, il y aura sur place une main-d’œuvre qualifiée et des emplois pour la jeunesse, » s’est-il réjouit.

Les 50 jeunes bénéficiaires du cercle de Tessalit (Tessalit, Aguel hoc et Timtaghene) seront répartis parmi plusieurs cursus. Ainsi, 20 d’entre eux, divisés en groupes de cinq personnes, seront initiés à la mécanique-auto, l’électricité, la soudure et la maçonnerie. Les 30 restants, parmi lesquels se trouvent 18 jeunes femmes, suivront quant à eux une formation sur le maraichage et une autre sur la teinture des tissus.

A la fin de la formation, les jeunes formés recevront des kits de travail et un appui-conseil pour leur réinsertion dans la vie active.

https://minusma.unmissions.org/la-minusma-lance-une-formation-professionnelle-pour-les-jeunes-de-tessalit

Envoyer un commentaire