booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Ouverture de la saison touristique saharienne: 2000 touristes sont déjà à Djanet

Le temps d’Algérie-Smail Mimouni-2 octobre 2017

L’ouverture de la saison touristique saharienne a lieu aujourd’hui. C’est la wilaya de Tamanrasset qui abritera la cérémonie officielle, comme l’avait affirmé le ministre du Tourisme, Hacène Mermouri, dernièrement, indiquant que son département avait déjà envoyé des invitations aux consulats de plusieurs pays entretenant des relations touristiques avec l’Algérie.

Le lancement de la saison touristique saharienne coïncide l’arrivée de 2000 touristes dans la région de Djanet pour assister à la fête locale annuelle de la «Sbeiba». «On s’attend durant cette saison à une participation record de touristes algériens, en plus des étrangers, une des plus importantes fêtes dans le Tassili N’Ajjer», a estimé le directeur du tourisme et de l’artisanat de la wilaya d’Illizi. Un programme spécial a été mis en place pour assurer le transport vers le sud. «Une liaison charter entre Alger et Djanet sera organisée et est parmi les mesures préconisées par le ministère du tourisme pour la promotion des activités touristiques et l’encouragement des touristes à rallier cette destination», a-t-il ajouté. Selon lui, les touristes auront également l’occasion de découvrir les différents sites touristiques du Tassili (Djanet) et de découvrir ainsi la Sbeiba, classée en 2014 patrimoine universel par l’Unesco. De son côté, le directeur de la communication de l’Office national algérien de tourisme (ONAT) a précisé dernièrement à la presse que «le programme vise à faire connaitre et découvrir le patrimoine culturel matériel et immatériel que renferme le plus grand musée à ciel ouvert (Tassili), sachant que le choix s’est porté, pour ce début de saison touristique, sur la ville de Djanet l’enchanteresse, une destination privilégiée pour de nombreux Algériens, avant d’organiser des circuits vers d’autres destinations à travers le pays». Concernant les amateurs d’aventure et de découverte, il ajoute qu’il est proposé des circuits avec hébergement en plein air à travers divers sites, dans le but d’encourager le tourisme d’aventure qu’apprécient plus particulièrement les jeunes, avec en plus des soirées artistiques animées par une pléiade d’artistes locaux pour agrémenter leur séjour.

L’Algérie, 4e place en Afrique

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT), dans son rapport annuel, a classé l’Algérie à la 111e place en termes d’investissement touristique, alors qu’elle occupe la 4e place en Afrique. Selon le rapport d’hospitalité touristique établi par JumiaTravel Algérie, «les revenus globaux générés par le secteur touristique en 2016 sont estimés à 1230 milliards DA, soit 7.4% du PIB, alors que pour le revenu net, il est estimé par le ministère du tourisme à 1,5 milliard DA en 2015». Ce même rapport souligne que «les revenus globaux ont été générés principalement par des domaines comme l’hôtellerie, les agences de voyages, les compagnies aériennes mais également les restaurants et les activités de loisirs». Selon la même source, le taux de croissance en 2016 n’a que faiblement freiné en dépit de la conjoncture économique du pays et a atteint 3,6%, mais la tendance pour 2017 montre cependant un sérieux ralentissement de l’économie nationale, à cause du retard enregistré dans la finalisation des projets d’investissement en cours. D’autre part, le même rapport a fait savoir que la mise en œuvre du système du e-paiement et du tourisme en ligne ont créé une attractivité dans le secteur du tourisme en Algérie. 500 hôteliers en Algérie ont été pu augmenter leur visibilité et bénéficier d’une présence sur Internet pour la première fois via la plateforme JumiaTravel. Sur le plan de répartition par région, le rapport de Jumia montre que les réservations en ligne proviennent principalement d’Alger et Oran mais aussi d’autres villes comme Béjaïa ou Annaba, là où le taux de pénétration d’Internet est le plus élevé.

Smail Mimouni, https://www.letempsdz.com/index.php/economie/193880-ouverture-aujourd-hui-de-la-saison-touristique-saharienne-2000-touristes-sont-d%C3%A9j%C3%A0-%C3%A0-djanet

Envoyer un commentaire