booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

« Pastoralisme vecteur de la paix au sahel », thème de l’édition 2017

Issouf Hadan (Agadez)-18 septembre 2017 – La Nation

La capitale des terres salées de l’Aïr, Ingal située à 160 KM d’Agadez vibre aux rythmes multicolores d’une ambiance de fête grandiose. Il s’agit de la fête des éleveurs ou cure salée, une rencontre annuelle qui enregistre chaque année une participation massive des éleveurs venus de tous les horizons, de l’intérieur de notre pays comme de certains pays voisins comme l’Algérie, le Mali, le Nigeria, le Tchad et souvent même du Cameroun.

Cette année encore, les éleveurs n’ont pas manqué au rendez-vous. On remarque également la présence d’une forte délégation du gouvernement conduite par le Premier ministre, composée des présidents des institutions nationales et d’organisations internationales, des gouverneurs des régions, des autorités coutumières et administratives, des chefs religieux et d’autres invités de marque. Le lancement des festivités a été donné par le premier ministre Birgi Rafini, le samedi 16 Septembre 2017, en présence des milliers des festivaliers.

Ingall, un carrefour de civilisation
Plusieurs allocutions ont marqué la cérémonie d’ouverture de l’édition 2017 parmi lesquelles celles du Maire de la commune, du Préfet du département, du Gouverneur de la région, du Président du conseil régional d’Agadez, du Président de la HACP et du Ministre délégué à l’Elevage, Mohamed Boucha. Prenant la parole en cette circonstance, Mohamed BOUCHA a souligné que ‘’ Ingall est une ville d’accueil, un carrefour de civilisation qui est devenu grâce à la cure salée ce vivier de valeur cardinale indispensable à la formation du socle de la Nation Nigérienne, de la renaissance culturelle, valeur de paix, de solidarité et de tolérance, de fraternité humaine et de cohésion sociale’’.

Selon M. Boucha ‘’La présence du Premier ministre à cette grande rencontre, des membres du gouvernement, des députés nationaux, des présidents des institutions nationales et internationales, des gouverneurs des régions, des autorités coutumières et administratives, des chefs religieux et de la société civile, des éleveurs, des artisans et artistes et des milliers d’invités venus de divers horizons, témoigne de notre volonté commune de trouver des réponses innovantes et inclusives pour faire de la cure salée un levier de croissance et de création de richesse‘’. Il poursuit : ‘’ c’est pourquoi cette fête plurielle, creuset de la cohésion sociale doit être dynamisée et d’avantage enrichie. C’est à cette tâche que le gouvernement de la 7ème République s’est attelé de 2011 à ce jour avec la mise en œuvre des programmes de la Renaissance, accès sur la construction des nouvelles infrastructures afin d’améliorer le cadre de cette rencontre’’.

Selon le Ministre délégué en charge de l’élevage ‘’ le Gouvernement par cet acte s’est engagé à insuffler une dynamique nouvelle à cette manifestation afin que la cure salée soit un événement de portée internationale’’. Plus loin, il ajoute : ‘’ Nous devons saluer la mémoire de toutes et tous ceux qui ont contribué à perpétuer et à entretenir cet événement qui fait aujourd’hui notre fierté, et nous sommes par la même les garants de la cure salée de demain’’. Pour Mohamed Boucha, l’édition de la cure salée 2017 n’est pas qu’un rassemblement comme les autres. ‘’ La cure salée est un facteur de dialogue entre tous acteurs et partenaires de l’élevage, du tourisme et de l’artisanat’’. S’agissant particulièrement de l’édition 2017, elle est placée sous le signe de l’espoir avec la mise en œuvre de la deuxième année consécutive du plan d’action 2016-2021 de l’Initiative 3N.

Pastoralisme, vecteur de la paix au Sahel
C’est le thème central retenu pour cette édition 2017, de cette grande fête des éleveurs ou cure salée. Dans son discours de lancement des festivités, le Premier Ministre Birgi Rafini, a de prime abord, salué la population d’Ingall, une population si généreuse et hospitalière : ‘’ Cette population d’une grande qualité, d’une générosité et hospitalité légendaires jamais démentis et auxquels s’ajoutent les ressources naturelles et politiques qui font d’Ingall ce grand espace de convergence et de retrouvailles chaque année’’. Aussi a-t-il transmis à la population d’Ingall et à l’ensemble des festivaliers les salutations fraternelles du Président de la République SEM Issoufou MAHAMADOU.

Parlant du thème « Pastoralisme vecteur de la paix au Sahel » retenue pour l’édition 2017 de la cure salée, SEM Birgi RAFINI souligne que ‘’ Ce thème est pertinent parce qu’il met en relief la corrélation qui existe entre pratique pastorale et promotion de la paix par la mobilité qui l’induit. En effet, le pastoralisme favorise le rapprochement et la coexistence pacifique entre les populations (…) Depuis la nuit de temps, en effet, cette pratique a plutôt favorisé la solidarité, les échanges divers entre populations et a aussi favorisé le sentiment d’appartenance à une même communauté de destin. En d’autres termes partout où l’éleveur pasteur est, il se sent véritablement chez lui, et pour preuve, il ne reconnait pas les frontières entre les Etats’’. Poursuivant son allocution, M. Rafini souligne que ‘’ cette réalité sociale vécue au quotidien a cimenté d’avantage l’aspiration de différentes populations à la paix, à la stabilité et à la coexistence pacifique. Il n’y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu’occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre ensemble. Au Niger particulièrement cette réalité vivace, contribue pour une grande part au climat de stabilité et de paix que nous connaissons depuis quelques années. C’est pourquoi, je vous invite toutes et tous à perpétuer ses pratiques de la promotion de paix et de la coexistence pacifique. Chacun de vous, chacune de vous a un rôle particulièrement important à jouer pour que la paix continue de régner partout et en tout temps dans notre pays’’.

Selon le chef du Gouvernement : ‘’ Conformément aux engagements du Président de la République, le Gouvernement poursuivra ses efforts pour favoriser une plus grande participation citoyenne de tous et notamment des communautés pastorales aux efforts de développement national. Dans le domaine de l’élevage, le Gouvernement vise à poursuivre la sécurisation des espaces pastoraux et des systèmes de production. Grâce au transfert de compétences auquel nous avons procédé, les pasteurs doivent prendre leur place et toute leur place dans ce processus pour qu’ils soient partie prenante dans le mécanisme de concertation au niveau des collectivités décentralisées ‘’.

Selon le Premier Ministre Birgi RAFINI, ‘’ L’édition 2017 de la cure salée intervient à un moment où grâce à Dieu la pluviométrie a été abondante (…) laissant présager une bonne campagne agro-pastorale. Cette abondance pluviométrique a malheureusement provoqué des inondations au cours desquelles beaucoup de nos compatriotes ont enregistré des dégâts, des dommages importants, certains y ont même perdu leur vies’’. Face à cette situation, du haut de la tribune du site Hadiza Awi ALHER de la Cure salée, le Premier Ministre a lancé un appel à la solidarité nationale afin de venir en aide dans la dignité à ces compatriotes touchés par les inondations. Pour sa part, le Gouvernement, avec l’appui de ses partenaires, est totalement mobilisé à faire face à cette urgence en accompagnant les sinistrés mais aussi à renforcer d’avantage la résilience des populations aux crises et catastrophes naturelles’’.

Pour conclure, le Premier Ministre Birgi RAFINI n’a pas manqué de remercier tous les partenaires et les invités des missions diplomatiques tels que les ambassadeurs des Etats unis, de France, de Turquie, du Maroc, de Chine, d’Italie, les Chargés d’affaires d’Espagne et d’Allemagne, la forte délégation Algérienne qui ont fait le déplacement d’Ingall pour être les témoins d’un retour irréversible de la paix et de la sécurité dans cette partie de notre territoire jadis terre de grand rendez-vous incontournable des touristes et des amis de la culture du SAHARA .

Il faut noter que cette édition 2017 de la cure salée qui a vu une forte participation des éleveurs venus de divers horizons, sera marquée du 16 au 18 septembre 2017 par des chants envoutants au rythme du Tindé et fantasias avec des chameaux bien ornés et dressés, des chants et danses cadencés des peulhs Bororos, des expositions des produits artisanaux. Cet événement annuel sera l’occasion pour tous ces éleveurs de bénéficier de vaccinations, d’aliments de bétails, des vivres et des audiences foraines organisées par les ONGs et projets partenaires de l’Etat.

Issouf Hadan (Agadez)

18 septembre 2017
Source : La Nation, https://www.nigerdiaspora.net/index.php/societe/2044-cure-salee-a-ingal-agadez-pastoralisme-vecteur-de-la-paix-au-sahel-theme-de-l-edition-2017

Envoyer un commentaire