booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Première opération à cœur ouvert au Mali: l’histoire du don qui a rendu l’opération possible

BFM TV-11/09/2018 à 19h52

Quel rapport, quel lien entre une veuve d’origine vietnamienne vivant en Normandie et une petite Malienne souffrant d’une malformation cardiaque? L’espoir réalisé de médecins français et maliens. »La vie ne tient qu’à un fil » a rarement été aussi vrai qu’en cette circonstance. En l’occurrence, il s’agit d’un coup de fil. Celui de madame Ti-San Festoc, veuve d’André, passé le 20 janvier 2015 à la Chaîne de l’Espoir, une ONG fondée sous l’égide de Médecins du monde. Quelques années plus tard, l’appel aura permis de sauver Fanta Diarra, une Malienne de six ans souffrant d’une grave malformation cardiaque.Lors de la cérémonie d'inauguration du centre André-Festoc à Bamako.

Envoyer un commentaire