L’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants du Niger a annoncé lundi à Niamey, avoir procédé à la saisie de 13 tonnes de faux médicaments, démantelant du coup un réseau de trafic international de produits pharmaceutiques.Opéré le 16 novembre dernier, le coup de filet porte au total sur 1813 cartons de produits pharmaceutiques, selon le capitaine Nana Aichatou Ousman Bako, porte-parole de la police nationale.

A en croire ce dernier, l’opération a été montée par un groupe de commerçants qui a bénéficié, moyennant rétribution, de la complicité d’un agent d’une société agréée de distribution de produits pharmaceutique.

L’agent a fait la commande de la marchandise depuis l’Inde, puis s’est occupé auprès des douaniers et des transitaires du transport des médicaments jusqu’à Niamey via Accra.

C’est en déchargeant les médicaments prohibés dans une maison située au 5e arrondissement de Niamey qui leur servait d’entrepôt que les trafiquants ont été interpellés par les limiers.https://www.journalducameroun.com/treize-tonnes-de-faux-medicaments-saisies-au-niger/