booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

25 -ème session ordinaire du comité de suivi de l’accord: Le premier rapport de l’observateur indépendant au menu des travaux

TELES RELAY

Les travaux de la 25eme session ordinaire du Comité de Suivi de l’Accord (CSA) se dérouleront les 28 et 29 mai 2018 à l’ex-CRES, sous la présidence de l’Ambassadeur Ahmed Boutache. Cette session à laquelle assisteront des membres du gouvernement, des mouvements signataires de l’accord, de la Médiation internationale ainsi que l’Observateur Indépendant, procèdera à l’évaluation complète des avancées enregistrées dans la mise en œuvre de l’accord et formuler des recommandations.

Comme prévus par l’accord, les travaux des quatre sous-comités thématiques, à savoir Politique/Institutionnel ; Développement Economique et Social ; Questions Humanitaires et Défense/Sécurité se tiendront à partir du jeudi 24 mai pour faire le point de leurs activités afin de soumettre leurs conclusions aux membres du CSA.

Au cours de cette session, le gouvernement présentera une communication sur les avancées enregistrées durant l’intersession du CSA. Il s’agira, notamment de faire le point sur l’opérationnalisation du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) de Kidal et de Tombouctou et l’évaluation des résultats de la mise en œuvre de la feuille de route du 22 mars 2018, notamment le MOC de Kidal de Tombouctou ainsi que l’opérationnalisation effective des autoritésintérimaires.

La 25 -ème session sera l’occasion pour l’observateur indépendant de présenter son premier rapport aux membres du CSA, quatre mois après sa prise defonction.

A titre de rappel, lors de la 24 -ème session, les membres du CSA ont pris note de la remise des listes des dix-sept (17) éléments pour chaque parties signataires, notamment du Gouvernement, de la CMA et de la Plateforme devant intégrer le commandement du MOC de Kidal et de Tombouctou ainsi que la mise à disposition, par le Gouvernement, des armes collectives afin de renforcer les capacités du bataillon du MOC de Gao. En outre, il a été précisé le pré-positionnement des moyens logistiques afin de permettre le démarrage dans les délais impartis, des MOC de Kidal et Tombouctou. À cet effet, les mouvements signataires se sont également engagés à fournir les armements individuels et collectifs requis à ses éléments.

Ils ont également salué la décision des parties maliennes de tenir à Bamako, courant mois d’avril, un atelier entre les responsables militaires des parties signataires ainsi que des mouvements dissidents, afin de discuter des modalités de retour des anciens membres des forces armées maliennes ainsi que de toutes autres questions sécuritaires prévues dans la feuille de route du chronogramme des actions prioritaires.

Correspondance particulière

 Cet article est apparu en premier sur http://bamada.net/25-eme-session-ordinaire-du-comite-de-suivi-de-laccord-le-premier-rapport-de-lobservateur-independant-au-menu-des-travaux

Envoyer un commentaire