booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Barkhane : au Mali, tous les pneus de la force partent de Gao

État-major des armées -03/07/2017 – Auteur : EMA

La mission du sous-groupement maintenance adaptée au théâtre du Matériel (SGMAT) est de remettre en condition opérationnelle les matériels terrestres du fuseau Ouest de l’opération Barkhane incluant  la plateforme opérationnelle désert (PfOD) de Gao et l’ensemble des sites isolés. Le SGMAT garantit la mise à disposition du plan grand nombre de véhicules possibles.

Du groupe électrogène au Porteur polyvalent logistique (PPLOG) en passant par le véhicule avant blindé (VAB) Ultima, ce sont presque 980 matériels roulants qui sont réparés par les mécaniciens du SGMAT.

Le mardi 20 juin 2017, 18h47, le  brigadier Mathias, chef de groupe reçoit ses ordres. Pour le lendemain il doit préparer 12 pneus qui seront envoyés en urgence à Kidal suite à plusieurs crevaisons de véhicules sur une opération en cours.

En moyenne, il faut une heure et demi pour retirer l’ancien pneumatique de la jante, extraire le « système de roulage à plat » qui permet aux véhicules de continuer à rouler sur quelques kilomètres malgré une crevaison et remonter l’ensemble avec le pneumatique neuf. Chacun pèse près de 250 kilos ! Trois personnes sont ainsi chargées de démonter, changer et remonter les 300 pneus qui sortent chaque mois de la PfOD de Gao.

Totalement intégré dans la manœuvre tactique, le SGMAT évolue dans une atmosphère et un terrain abrasif avec des variations importantes de températures. Depuis Gao, la « station » fournit les pneus pour toute l’opération Barkhane au Mali, quel que soit le type de véhicule.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina-Faso. Elle regroupe environ 4 000 militaires dont la mission consiste à appuyer les forces armées des pays partenaires dans leur action de lutte  contre les groupes armés terroristes dans la BSS et favoriser une appropriation africaine de la gestion des crises.

Sources : État-major des armées
Droits : EMA, http://www.defense.gouv.fr/operations/operations/actualites/barkhane-au-mali-tous-les-pneus-de-la-force-partent-de-gao

Envoyer un commentaire