booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Événements

  • Aucun événement

COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD – COMMUNIQUÉ N°002/2017/ CC -CD –CMA

COMITÉ DIRECTEUR–Cellule de Communication-

La CMA informe l’opinion nationale et internationale qu’elle a tenu, ce jour 12 janvier 2017 à Kidal, un meeting sous la direction du Président en Exercice, Son Excellence Alghabass AG INTALLA, assisté des autres secrétaires généraux, avec pour thème : Information sur l’état de la mise en œuvre de l’accord et la nouvelle dynamique de la CMA.
Il ressort de l’exposé sur l’état de la mise en œuvre de l’Accord que dix huit mois après sa signature, l’accord issu du processus d’Alger peine à démarrer.
Quelques actions posées par la Partie gouvernementale l’ont été de façon unilatérale et en contradiction avec l’esprit et la lettre de l’Accord. Il s’agit entre autres de:

1. La relecture du code des collectivités territoriales,
2. La mise en place de la commission de révision constitutionnelle,
3. La mise en place de la Commission Vérité, Justice et réconciliation (CVJR) et sa tutelle actuelle mettant en cause son indépendance,
4. Le recrutement des agents des antennes régionales de la CVJR,
5. La mise en place des Agences de Développement Régionales,
6. La signature des contrats plans entre le gouvernement et des acteurs fictifs au nom des autorités Régionales,
7. La fixation des dates et la tenue d’élections communales dans les régions où est prévue la mise en place des autorités intérimaires
8. Le non respect de la clé de répartition pour la désignation des membres des autorités intérimaires,
9. La Désignation des responsables des antennes régionales du DDR
10. La violation flagrante de tous les engagements pris pour la mise en place des patrouilles mixtes de Gao sème une confusion totale qui les rend inopérantes,
11. La Fixation de la date de la conférence d’entente nationale qui est censée couronner un processus de paix qui n’a même pas démarré et la nomination de son Président,
12. L’entente signée le 19 juin 2016 pour la mise en place des autorités intérimaires,
13. Les décrets N° 0894 et 895/PRM du 31 déc 2015 Portant respectivement Création, Organisation et Modalités de Fonctionnement-Démobilisation-Réinsertion (DDR) au Mali et Création, Organisation et Modalités de Fonctionnement de la Commission d’intégration, violés par les décrets du 02 déc 2016 portant nominations des membres des mêmes commissions.

Quant à la nouvelle dynamique de la CMA, elle s’articule autour de sa restructuration par la mise en place des commissions politique, sécuritaire, économique et administrative pour répondre d’une manière efficace aux besoins des populations.
Les différentes commissions ont été constituées et installées dans leurs locaux.
Les Coordinations Régionales seront constituées et installées selon un chronogramme établi.
La CMA, dans le souci d’améliorer le niveau de vie des populations qu’elle administre, lance un appel pressant aux partenaires techniques et financiers pour la réhabilitation et le fonctionnement des services sociaux de bases et infrastructures administratives .

D’autres part, la CMA appelle tous les Azawadiens à conjuguer leurs efforts pour relever le défi d’un retour digne des populations refugiées et déplacées.

Kidal, le 13 janvier 2017

Ilad AG Mohamed

Envoyer un commentaire