booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Commentaires

Mali: inauguration d’un centre de coordination ouest-africain contre l’insécurité

RFI Publié le 15-10-2017 à 04:05

L’information en temps réel, le renseignement entre les quinze pays de la Cédéao pour lutter notamment l’insécurité, le terrorisme. C’est l’objectif visé par le centre sous-régional d’alerte précoce inauguré samedi 14 octobre à Bamako par les chefs d’Etat du Mali et du Togo.

Vue du palais présidentiel à Bamako (image d’illustration).
© SEBASTIEN RIEUSSEC / AFP

Le bâtiment est plutôt imposant. Tout juste après son inauguration, les chefs d’Etat du Togo et du Mali se sont enfermés dans une salle avec les techniciens pour une vidéoconférence avec Abuja, au Nigeria. Une démonstration des informations échangées a été faite.

A la fin de l’exercice, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, s’est dit impressionné par la haute qualité du matériel.

A ses côtés, le président du Togo, également président en exercice de la Cédéao, serein et sourire aux lèvres. « Pour nous, la priorité, c’est la paix et la sécurité, et donc je pense que cet outil manquait à tous les dispositif paix et sécurité de la Cédéao, puisque nous étions dans la prévention, la gestion et le règlement, explique Faure Gnassingbé. Là, nous sommes dans l’alerte et l’anticipation, donc je pense que nous sommes mieux armés maintenant pour déceler les crises, déceler les problèmes avant qu’ils n’arrivent. Cela augmente les chances de règlement en aval. »

Les informations sont partagées en temps réel. Un nouvel outil qui pourra permettre d’éviter des attentats terroristes dans tel ou tel autre pays. Ou encore éviter la propagation d’épidémies.

Coût des installations : deux milliards de francs CFA (plus de 3 millions d’euros), financés par les Etats-Unis.

http://www.rfi.fr/afrique/20171015-inauguration-centre-ouest-africain-alerte-precoce-contre-insecurite

Envoyer un commentaire