booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Événements

  • Aucun événement

Mise en place des autorités intérimaires : le colonel Abass Ag Mohamed Ahmad libère enfin la ville de Tombouctou

MaliJet

Dans un communiqué à nous envoyer, le chef militaire du Congrès pour la justice dans l’Azawad (CJA) le colonel Abass Ag Mohamed Ahmad « informe l’opinion nationale et internationale qu’après avoir obtenu un accord sur l’essentiel des points de revendication soumis au gouvernement, il décide de retirer ses hommes de Tombouctou. Il remercie les autorités nationales pour leur compréhension et les communautés de Tombouctou pour leur soutien et leur accompagnement ».Mise en place des autorités intérimaires : le colonel Abass Ag Mohamed Ahmad libère enfin la ville de Tombouctou

Voilà ce qui va permettre maintenant la mise en place des autorités intérimaires à Tombouctou dont le processus était bloqué depuis un mois. Le colonel Abass va retirer sa trentaine d’hommes qui avaient pris le contrôle de la ville de Tombouctou.

Le CJA a été fondé le 10 octobre 2016. Il se revendique comme le mouvement de la tribu touarègue des Kel Ansar. Il affirme vouloir défendre les intérêts et la sécurité de sa communauté présente dans la région de Tombouctou et la région de Taoudénit. Il ne se déclare pas en guerre contre le gouvernement malien et affirme vouloir intégrer le processus de paix. Les membres du CJA cherchent alors à avoir une influence dans l’installation des autorités intérimaires dans le cadre de la mise en place de l’Accord d’Alger1.

Le groupe était dirigé par Hama Ag Mahmoud, ancien ministre malien qui avait rallié le MNLA en 2012. Il a été remplacé début décembre 2016 par Azarock Ag Inaborchad. Le chef de la branche militaire est le colonel Abass Ag Mohamed Ahmad.

A. Diakité, http://malijet.com/actualte_dans_les_regions_du_mali/rebellion_au_nord_du_mali/183311-mise-en-place-des-autorites-interimaires-le-colonel-abass-ag-moh.html

1 commentaire pour Mise en place des autorités intérimaires : le colonel Abass Ag Mohamed Ahmad libère enfin la ville de Tombouctou

  • Le Vieux de la Vieille Garde Saharienne

    Si le CJA pouvait prendre en otage la ville de Tombouctou en cantonnant 3 pick-up hors service et 10 bandits armés,coupeurs de routes, sur un seul check point (sortie vers Goundam), pourquoi il ne se venge pas, en mission de poursuite-représailles dans le désert, sur ceux, connus de tous, qui ont détruit,il y a de cela quelques jours, sa base de Gargondo?

    Sûrement que le colonel Alghabass, un militaire malien déserteur, sait bien que ceux qui avaient attaqué sa base locale sont du même gabarit militaire que ceux qui avaient tenté de prendre, il y a de cela un mois les check point qui verrouillent les entrées Nord et Est de la Cité des 333 Saints, des Barabiches de Ber mâtinés de Rguéibats polissariens sahariens, qui avaient mis en déroute les FAMAs et ne furent mis en déroute que par la puissante Barkhane.

    En effet, ce sont bien des CJA, pilleurs des animaux des bellas et des peulhs de Tonka, de Niafounké, du Faguibine et de Goundam, des « kel-kel » (patchwork de tribus touarègues des confins Mali-Mauritanie) de l’Attaram, qui sont à la base des attaques et coupures de routes qui, depuis qu’ils se sont cantonné derrière le check-point de la route Tombouctou-Goundam, les attaques sur l’axe Tombouctou-Goundam-Niafunké ont cessé. Le GRM qui voulait installer l’autorité intérimaies aurait du profiter de cette situaton pour les désarmer au lieu de les laisser partir avec leur armes.

Envoyer un commentaire