booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Opérations extérieures au Sahel et au Levant : ajustements en vue

Source AFP-Publié le | Le Point.fr

Le général François Lecointre, nommé chef d’état-major des armées après la démission de Pierre de Villiers, s’est exprimé sur les projets de l’armée française.

"Si nous obtenons les ressources prévues, nous aurons les moyens de consolider nos armées et de faire face aux engagements", assure le successeur du général de Villiers. 

« Si nous obtenons les ressources prévues, nous aurons les moyens de consolider nos armées et de faire face aux engagements », assure le successeur du général de Villiers.  © POOL / EPA POOL / EPA/ ARNOLD JEROCKI

« La souveraineté a un prix »

Les coupes budgétaires imposées aux armées en 2017 avaient provoqué une crise entre le président Emmanuel Macron et l’ex-chef d’état-major des armées, le général Pierre de Villiers, qui a démissionné en juillet. « La grandeur de notre pays et son rang dans le monde tiennent aussi à sa capacité à contraindre sa dette. Mais la souveraineté a un prix, et la sécurité des Français nous oblige », souligne dans le JDD le général Lecointre au sujet des arbitrages budgétaires en cours. « Si nous obtenons les ressources prévues, nous aurons les moyens de consolider nos armées et de faire face aux engagements », assure le successeur du général de Villiers. Toutefois, prévient-il, « je ne crois pas qu’on puisse soutenir un volume élevé d’opérations extérieures tout en consolidant nos armées avant d’accélérer leur modernisation ».

http://www.lepoint.fr/societe/operations-exterieures-au-sahel-et-au-levant-ajustements-en-vue-26-11-2017-2175204_23.php

Envoyer un commentaire