booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

105 Maliens accusés d’appartenir au groupe Ansar Eddine seront expulsés d’Algérie

HuffPost Algérie-24-05-2018

“C’est une décision rendue par un tribunal algérien” a affirmé un responsable algérien à Reuters.

Un responsable algérien a déclaré sous le couvert de l’anonymat à l’agence de presse Reuters que l’Algérie s’apprête à expulser 105 Maliens parce qu’ils sont membres du groupe djihadiste Ansar Eddine. “C’est une décision rendue par un tribunal algérien” a affirmé le responsable à Reuters.

Cette information est rendue publique au moment où l’ONU a lancé un appel aux autorités algériennes leur demandant d’arrêter les expulsions de migrants sub-sahariens.

Le gouvernement algérien a rejeté les critiques de l’ONU affirmant qu’il faisait face à un exode massif de migrants à ses frontières avec le Mali et le Niger.

Le groupe Ansar Eddine, dont le leader est Iyad Ad Ghali, a revendiqué de nombreuses attaques au Mali visant les militaires français et les missions onusiennes.

https://www.huffpostmaghreb.com/entry/105-maliens-accuses-dappartenir-au-groupe-ansar-eddine-seront-expulses-dalgerie_mg_5b069e76e4b05f0fc8453dbc


Selon le site alg24, très au fait de la situation sécuritaire de la région, dans une information publiée ce jeudi matin, l’agence Reuters, citant une source officielle, affirmait que le tribunal d’Alger avait émis une décision d’expulsion à l’encontre de 105 Maliens, accusés d’appartenance à « Ansar Eddine ».

Contactée par alg24, une source au parquet d’Alger apporte un démenti catégorique. Selon cette source, « aucun migrant n’est poursuivi pour appartenance à un groupe terroriste ». Donc, l’Algérie n’expulsera pas de migrants maliens.

« En général, les migrants subsahariens sont impliqués dans des affaires de trafic de drogue ou de faux et usage de faux » précise la source.

Les autorités algériennes ont « décidé de suspendre toutes les opérations ciblant les migrants subsahariens durant le mois sacré du Ramadan » argue la même source.

Source: Kibaru, http://malijet.com/actualite-politique-au-mali/flash-info/210512-alg%C3%A9rie-aucun-migrant-malien-n%E2%80%99est-accus%C3%A9-de-liens-avec-le-group.html

Envoyer un commentaire