booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Afrique de l’Ouest : les djihadistes tentent-ils une « course à la mer »?

Environ 60 attaques non revendiquées ont été recensées dans l’est du Burkina Faso depuis février 2018. La dernière attaque date du dimanche 13 mai où six personnes, dont un prêtre, ont été tuées pendant la messe dans une église catholique à Dablo, au nord du pays. Pour ISS Africa elles sont en partie attribuées à des groupes extrémistes violents comme l’État islamique dans le Grand Sahara, Ansarul Islam ou encore le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans.

De fait, les Etats du golfe de Guinée sont « au pied du mur » selon le chercheur Antonin Tisseron : l’embrasement de l’est du Burkina Faso et la multiplication d’incidents dans le sud-ouest de ce même pays laissent craindre une extension du djihadisme en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Togo et au Bénin.

Le Burkina Faso est le pays qui a connu la détérioration la plus rapide de son environnement sécuritaire ces derniers mois avec beaucoup de morts mais aussi beaucoup de violences qui ne passent jamais à travers les filtres des médias internationaux, notamment des enlèvements, des assassinats ciblés. Les représentants de l’Etat, notamment civils, et les fonctionnaires, sont très régulièrement visés par les djihadistes et cela donne lieu à une situation où, finalement, des djihadistes ont vraiment la main sur certaines zones. Yvan Guichaoua

https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/les-enjeux-internationaux-emission-du-lundi-13-mai-2019

Envoyer un commentaire