booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Attaque à l’engin explosif contre un convoi de la MINUSMA au Mali : Quand les terroristes changent de modus operandi

Le Pays-B Faso- 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les terroristes ont eu un regain d’activités criminelles la semaine écoulée au Burkina Faso, au Niger et au Mali où une attaque contre un convoi de la MINUSMA hier dimanche 24 septembre a causé la mort d’au moins trois casques bleus. Il faut noter que ces derniers temps, l’on assiste à une escalade dans la commission des actes terroristes aussi bien dans le nord-Mali que le nord du Burkina sans oublier la partie sud-est du Niger alors que les pays membres du G5 Sahel sont en train de tout mettre en œuvre pour l’opérationnalisation de leur force conjointe.

 

Attaque à l’engin explosif contre un convoi de la MINUSMA au Mali :  Quand les terroristes changent de modus operandi

 Mais ce qui inquiète le plus, c’est que les terroristes semblent désormais changer leur modus operandi en passant des attaques au mortier aux engins explosifs. Hier, c’était au Mali avec ces pertes en vies humaines que l’on sait, le vendredi un véhicule de l’armée burkinabè a été la cible d’un engin télécommandé blessant grièvement quatre soldats dans le nord du pays.
C’est dire que les terroristes sont loin de lâcher prise face aux différentes forces d’intervention qui opèrent dans l’espace du G5 Sahel, à savoir, en plus de la MINUSMA, l’opération Barkhane et nul besoin de dire encore qu’il faut  travailler à resserrer davantage l’étau en allant vite à l’opérationnalisation de la force conjointe qui a fait l’objet d’une rencontre de haut niveau en marge de la 72e session de l’ONU qui clôt ses portes aujourd’hui même. Pour sûr la mise en service de cette force du G5 Sahel va aider à réduire considérablement la voilure de ces terroristes. En tout cas, conscients que l’opérationnalisation de la force commune antiterroriste contribuera à réduire considérablement leur marge de manœuvre, les djihadistes semblent avoir adopté la stratégie des attaques à l’explosif et y faire face demandera une autre forme de vigilance des forces d’intervention au Mali.

D.T

En savoir plus sur http://lepays.bf/attaque-a-lengin-explosif-contre-convoi-de-minusma-mali-terroristes-changent-de-modus-operandi/#uiqZz730j1smLuYj.99

Envoyer un commentaire