booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Les djihadistes qui menacent le Burkina Faso

La Croix, le 30/11/2017 à 6h00

Trois groupes armés sont particulièrement actifs au Burkina Faso, mais aussi au Mali et au Niger, dans un espace sahélien de plus de 11 millions de kilomètres carrés, soit 16 fois la France.

La Katiba Macina, ex-Front de libération du Macina, est un groupe salafiste surtout présent au centre du Mali. Soutenu par Ansar Dine – « Les défenseurs de la religion » – et Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), ce groupe d’une centaine de combattants motorisés s’est notamment fait connaître par l’attaque de Nampala en juillet 2016 et celle du poste de Nassoumbou, au Burkina, qui a fait 12 morts en décembre 2016.

L’État islamique dans le Grand Sahara (EIGS) s’est spécialisé dans le trafic d’armes et de drogue. On lui attribue également les attaques du camp de la Minusma (la Mission des Nations unies pour la stabilisation au Mali) d’Ansongo, au Mali, en octobre 2016 et celles de plusieurs postes militaire et douanier au Burkina.

Le groupe Al-Mansour Ag Alkassam du nom de son chef, un Touareg de la région de Tombouctou, opère à la frontière entre le Mali et le Burkina. Ses petits groupes à moto prennent pour cibles les convois et les postes militaires isolés.

https://www.la-croix.com/Journal/djihadistes-menacent-Burkina-Faso-2017-11-30-1100895856

Envoyer un commentaire