booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Enlevés il y a environ un mois dans la zone de Gossi : 3 personnes de la Communauté Imghad exécutées

L’information circule sur les réseaux sociaux et nous a été confirmée par une source proche du dossier. Il y a environ un mois, quatre jeunes Touaregs de la Communauté Imghad – majoritairement proche du GATIA – ont été enlevés par des éléments armés soupçonnés d’être de la branche de l’Etat Islamique dans le Grand Sahara (EIGS) d’Adnan Abou AL-Walid Al-Sahraoui. Leur enlèvement a eu lieu dans la localité de Ebangh Mallane, dans la commune de Gossi, cercle de Gourma Rharous, région de Tombouctou.
IMAGE D'ILLUSTRATION IMAGE D’ILLUSTRATION

Le samedi 04 août dernier, les corps sans vie de trois d’entre eux ont été retrouvés, non loin des lieux où ils ont été enlevés. Le sort du quatrième est toujours inconnu. Signalons que ces jeunes sont des proches du notable Mohamed Youssouf Ag Ghallas, président du Conseil de cercle de Gourma Rarhous.

Il faut préciser que depuis un certain temps, des combats violents opposent des militaires maliens sous la conduite du Général Gamou, soutenus par Barkhane à des éléments présumés de l’EIGS, dans la zone du Gourma. Ce, depuis que les principales bases que ces derniers détenaient aient été détruites dans la région de Ménaka par la Coalition MSA/GATIA, des militaires maliens et des soldats français de Barkhane. Pourtant, cette situation ne leur empêche pas de mener des incursions meurtrières dans la région de Ménaka où ce sont surtout des civils qui sont ciblés.

Kibaru, http://malijet.com/actualte_dans_les_regions_du_mali/rebellion_au_nord_du_mali/214613-enleves-il-y-a-environ-un-mois-dans-la-zone-de-gossi-3-personnes.html

Envoyer un commentaire