booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Ménaka: Au moins sept morts dans des combats à Tamalate

Le Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA-touareg) a affronté des « bandits armés »
Au moins sept personnes ont trouvé la mort dans des combats qui ont eu lieu à Tamalate, dans la région de Ménaka (Nord), a appris Anadolu de sources concordantes.

Les affrontements ont été confirmés mardi matin sur les réseaux sociaux par Moussa Ag Acharatoumane, l’un des responsables du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA – mouvement politique et militaire touareg ).

«Un de nos postes avancés a été attaqué par des bandits armés. La riposte du MSA a été sanglante contre l’ennemi qui a enregistré cinq morts et de nombreux blessés», a-t-il indiqué sur sa page Twitter sans préciser le jour exact des combats.

photo d'illustration photo d’illustration

Mais, selon des sources militaires et sécuritaires jointes à Ménaka par Anadolu, qui ont confirmé les combats, ceux-ci ont eu lieu lundi.

Le mouvement a par ailleurs annoncé avoir fait des prisonniers et récupéré du matériel, dont 5 motos. «Du côté du MSA, nous déplorons deux morts et un blessé léger», a précisé Moussa Ag Acharatoumane.

L’ennemi, a-t-il indiqué, a pris la fuite et s’est dirigé vers la frontière nigérienne pourchassé par des combattants armés du MSA.

Créé officiellement le 2 septembre 2016, le Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) a été fondé par une aile dissidente du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA). Il s’agit d’un jeune groupe qui n’est pas signataire de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale.

Ces combats sont survenus alors que la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) et la Plateforme, deux mouvements politico-militaires rivaux dans le Nord Mali, ont décidé pour leur part de mettre un terme aux affrontement fratricides qui les opposent de façon récurrente depuis trois ans, en signant un accord de cessation immédiate, totale et définitive de toute forme d’hostilités, la semaine dernière.

AA/Bamako/Moussa Bolly

Source: Agence Anadolu, http://malijet.com/actualte_dans_les_regions_du_mali/rebellion_au_nord_du_mali/195078-menaka-au-moins-sept-morts-dans-des-combats-a-tamalate.html

Envoyer un commentaire