booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Services secrets de Daech : « Ceux qui les dirigent échappent aux services de renseignement occidentaux depuis 15 ou 20 ans »

franceinfo Radio France-Mis à jour le

A l’occasion de la sortie de son livre-enquête « Les espions de la terreur », Matthieu Suc décrit sur franceinfo mardi le fonctionnement des services secrets de l’Etat islamique.Image extraite d\'une vidéo de propagande, où s\'exprime Abu Bakr al-Baghdadi, à Mossoul, en juillet 2014.

Image extraite d’une vidéo de propagande, où s’exprime Abu Bakr al-Baghdadi, à Mossoul, en juillet 2014. (AFP)

« Ceux qui les dirigent sont des vétérans, des gens qui échappent aux services de renseignement occidentaux depuis 15 ou 20 ans », expliquait mardi sur franceinfo, Matthieu Suc, journaliste à Mediapart, auteur de Les espions de la terreur. Son enquête, publiée mardi 6 novembre, décrit le fonctionnement des services secrets de l’Etat islamique:

franceinfo : Les services secrets de Daech, qu’est-ce que c’est ?

Matthieu Suc : Comme son nom l’indique l’Etat islamique est un proto-Etat. Une organisation terroriste qui est devenue une espèce d’Etat. Et qui, comme tout Etat, a créé un service de renseignement. Ce n’est pas nouveau : Al-Qaïda le faisait aussi, mais pas avec de tels moyens. Ce qu’a fait l’Etat islamique, c’est un servcie de renseignement classique, découpé en deux, avec un service d’espionnage et un autre de contre-espionnage. Le contre-espionnage servait à démasquer les taupes des services secrets occidentaux qui viennent infiltrer l’Etat islamique. L’autre service avait un aspect de « bureau des opérations extérieures », avec envoi de clandestins pour organiser les attentats comme ceux qui nous ont frappé en 2015 et 2016. »

Votre enquête montre que ces espions disposent de réels moyens. Loin de l’image d’amateurisme des djihadistes ?

Pas forcément pour ceux qui commettent les attentats. En revanche, ceux qui les dirigent sont des vétérans, qui échappent aux services de renseignement depuis 15 ou 20 ans et qui ont un véritable savoir-faire en la matière. Ils ont des références surprenantes et citent des méthodes du KGB ou de la CIA, par exemple.

Aujourd’hui Daech recule, qu’en est-il de ses agents secrets ?

Il faut être très prudent. Le califat est détruit mais dès 2016 ils avaient théorisé la perte de leur enclave territoriale et organisé leur retour à la clandestinité. Abou Bakr al-Baghdadi est toujours vivant jusqu’à preuve du contraire. Donc malheureusement je ne suis pas certain qu’on en ai fini avec l’Etat islamique.

-en-irak/service-secrets-de-daech-ceux-qui-les-dirigent-echappent-aux-services-de-renseignement-occidentaux-depuis-15-ou-20-ans_3021199.html

Envoyer un commentaire