booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Classement 2018 de Global Fire Power: L’Algérie est la 23e puissance militaire au monde

Elwatan.com/ 22.04.18 | 12h00

L’Algérie a gagné trois places dans le classement annuel de Global Fire Power sur les puissances militaires au monde.

En effet, l’Algérie figure à la 23e place du classement 2018 de cet institut américain spécialisé dans les questions militaires, Global Fire Power, qui a concerné en tout 136 pays. Dans le rapport 2017, l’Algérie occupait la 26e place sur 126 pays concernés par ce classement.

Elle consolide sa position de première puissance militaire dans le Maghreb, devançant de loin le Maroc qui est à la 55e place, la Libye à 74e et la Tunisie à 77e. L’Algérie compte, selon ce classement, la deuxième armée la plus puissance du continent africain après l’Egypte qui occupe la 12e place. En matière de budget, l’Algérie est la première en Afrique. Avec un budget de défense de 10,57 milliards de dollars, l’Algérie surclasse donc l’Egypte dont le budget de défense est de 4,4 milliards de dollars, et l’Afrique du Sud avec un budget de 4,6 milliards de dollars.

L’Algérie, selon le même classement, compte 792 000 militaires, dont 272 350 réservistes. En termes d’équipements, les forces terrestres disposent, entre autres, de 2405 chars, 220 systèmes d’artillerie, 270 systèmes de fusée à plusieurs lancements. Les forces aériennes ont 528 avions en augmentation de 22 par rapport à 2017. Parmi eux, il y a 107 avions de combat, 326 de transport et 97 de formation. L’Algérie dispose aussi de 280 hélicoptères, dont 46 de combat. La marine algérienne, qui a multiplié les acquisitions ces dernières années, dispose, entre autres, de 8 frégates, 13 corvettes et 8 sous-marins. Ce classement est le résultat du plan de modernisation et de rattrapage engagé par le ministère de la Défense nationale au début des années 2000.

Ce plan a permis aux forces armées algériennes de moderniser leurs équipements et de renforcer leurs capacités de dissuasion. Le classement de Global Fire Power repose sur plus de 50 facteurs. Il est fait de sorte à permettre aux petits pays, qui sont technologiquement très avancés, de concurrencer les plus grands mais moins développés. Aussi, ce classement ne se base pas simplement sur le nombre total d’armes disponibles pour un seul pays, mais se concentre plutôt sur la diversité des armes pour fournir un meilleur équilibre de la puissance de feu disponible.

Le classement Global Fire Power ne prend pas en compte les stocks nucléaires mais plutôt les puissances nucléaires reconnues. Il tient compte des facteurs géographiques, de la flexibilité logistique, des ressources naturelles et de l’industrie locale. Il faut souligner que l’armée algérienne s’est lancée, depuis quelques années, dans la fabrication de plusieurs équipements militaires afin de réduire sa dépendance au marché extérieur.

Mokrane Ait Ouarabi,http://www.elwatan.com/actualite/l-algerie-est-la-23e-puissance-militaire-au-monde-22-04-2018-366718_109.php

Envoyer un commentaire