booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Commentaires

Les migrants ont versé 350 milliards de dollars aux pays en développement en 2011


GENEVE – Les envois de fonds des migrants vers les pays en développement se sont élevés à plus de 350 milliards de dollars en 2011, selon un rapport publié vendredi par la Banque Mondiale à Genève, à l’occasion du 5ème Forum mondial sur la migration.

Si l’on inclut les versements aux pays riches, les fonds versés s’élèvent à plus de 406 milliards de dollars, précise ce rapport.

Les premiers bénéficiaires de ces fonds ont été l’Inde (58 milliards), la Chine (57 milliards), le Mexique (24 milliards) et les Philippines (23 milliards).

D’autres importants bénéficiaires ont été le Pakistan, le Bangladesh, le Nigeria, le Vietnam, l’Egypte et le Liban.

« En dépit de la crise économique globale, les versements aux pays en développement (…) ont augmenté d’environ 8% en 2011« , a déclaré Hans Timmer, directeur à la Banque Mondiale, en charge des projets concernant le développement.

La Banque prévoit une hausse de 7,3% de ces versements en 2012, et de 7,9% en 2013.

Le Forum mondial a été ouvert jeudi par la ministre suisse Simonetta Sommaruga, qui a insisté à cette occasion sur la nécessité de renforcer la collaboration internationale dans le domaine de la politique d’asile.

Les représentants de 160 Etats et ONG étaient réunis jusqu’à vendredi dans le cadre de ce Forum. La Suisse a assumé la présidence du Forum pendant un an.

Le Forum mondial sur la migration a été créé en 2006 par l’ex-secrétaire général de l’ONU Kofi Annan pour renforcer la coopération entre pays d’origine, de destination et de transit des migrants.

Les précédentes éditions ont eu lieu en Belgique, aux Philippines, en Grèce et au Mexique. L’Ile Maurice a succédé à la Suisse pour la présidence du Forum en 2012.

Par AFP

L’Express, 02/12/2011

 

Envoyer un commentaire