booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Colloque international sur le tourisme culturel et les pratiques sportives traditionnelles à Tamanrasset

C’est une ambiance fébrile, un je ne sais quoi de festif qui régnait dans l’air, mardi après-midi à Tamanrasset, plus précisément à Dar El Imzad. Un village d’artistes, une oasis, un cercle de poètes qui n’ont jamais disparu.

C’est un colloque international portant  sur «Les pratiques sportives traditionnelles et le tourisme culturel durable», organisé par l’association Sauver l’imzad, parrainé par le ministère de la Jeunesse et des Sports et celui du Tourisme et de l’Artisanat, avec le soutien des autorités locales de la wilaya de Tamanrasset, qui se tient du 7 au 12 janvier. Car cet événement se veut être collectif et surtout pluridisciplinaire, exhibant l’art dans toute sa dimension éclectique, patrimoniale, sociétale, anthropologique, traditionnelle et artistique.

L’aphorisme de Dassine

Dans son allocution inaugurale, Farida Sellal, présidente de l’association Sauver l’imzad, a déclaré : «Je remercie tous les membres de l’association Sauver l’imzad, ici présents, sans eux nous ne serions absolument rien, le ministère de la Jeunesse et des Sports et celui du Tourisme et leurs représentants, les autorités locales, les différents sponsors pour leur soutien agissant quant à la tenue d’un tel colloque. Le sport s’allie à la culture. C’est la culture qui unit, anime, illumine et irradie les nations.

Chaque mouvement pratique, je le dis, est culturel. Un aphorisme, un mot de Dassine Oult Yemma (poétesse targuie), pour illustrer cela : ‘‘Le soleil lui-même est à toi, si tu sais le prendre.’’  Le représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports étayera : «C’est une excellente occasion pour rehausser l’héritage matériel et immatériel. Ce colloque offre un programme riche et dense par le choix de sa thématique et en matière de proximité. Sport traditionnel, culture et tourisme. Et puis, mettre l’emphase sur le vivre-ensemble…»

Les arts martiaux traditionnels

Cette journée étrennant ce colloque international  fut  aussi une attraction festive et joviale ayant vu défiler des joueuses d’imzad (vielle ancestrale typiquement féminine), des groupes de tambourinaires soutenus par «s’hab  el baroud» (tireurs de  mousqueton, poudre), des troupes d’arts traditionnels, notamment ceux martiaux, tels que «le matrag», «takouba», «tabilente», «anef» ou encore «maazba».

https://www.elwatan.com/edition/culture/une-dimension-pluridisciplinaire-et-ambitieuse-10-01-2019

Envoyer un commentaire