Aux termes de la réunion de haut niveau du Comité de suivi de l’accord (CSA), on peut croire que Kidal revient dans le giron national.

A la lecture des recommandations de la réunion du haut niveau du CSA, la semaine dernière, la question de Kidal est tranchée. Concrètement, les acteurs de haut niveau du processus ont reconnu et réaffirmé qu’il appartient désormais au gouvernement de la République du Mali de nommer le président du Conseil régional de Kidal. En définitive, cela va permettre à l’Etat malien d’exercer dans un proche avenir sa pleine souveraineté sur l’ensemble de son territoire.Kidal1

En plus, d’importantes décisions ont été prises pour la mise en place des autorités intérimaires dans les régions entre les 13 et 20 février 2017. Entamée depuis quelques mois, l’opérationnalisation du Mécanisme opérationnel de coordination (Moc) à Gao et à Kidal est programmée courant ce mois de février. En plus de l’effectivité du Moc, il y aura la fourniture des listes des combattants pour Kidal et un consensus sur la question du pré-cantonnement. Une forte recommandation a été faite de même pour la nomination des conseils régionaux dans les toutes les régions du Nord avec la participation effective des parties signataires.

Alhousseini Touré

Source : La Lettre du Mali, http://maliactu.net/mali-nord-du-mali-kidal-reintegre-la-republique/