L’ONG international de défense des journalistes, Reporters sans frontières (RSF) s’est prononcé aujourd’hui sur la situation des trois journalistes récemment arrêtés puis placés sous contrôle judiciaire. Il demande la levée immédiate du contrôle judiciaire et la restitution des matériels du journal.

IMG_2451

Quelques jours après la publication de son rapport international sur la liberté de la presse à travers le monde dans lequel le Mali est classé 115e sur 180 pays, RSF s’est prononcé sur la situation des trois journalistes de Maliactu.net récemment arrêtés puis placés sous contrôle judiciaire.

L’organisation dénonce notamment les conditions d’arrestation des journalistes, leurs détentions et la saisine des matériels du site. Aussi, elle estime que la situation actuelle que traversent ces journalistes est inadmissible car, actuellement « ils n’ont pas la possibilité d’exercer leur métier en toute libert黫 Il est claire qu’il y a eu une violation flagrante à plusieurs niveaux dans cette affaire ».

La liberté de la presse n’a pas été respectée et la protection des sources a été bafouée, a indiqué ce matin le responsable du Bureau Afrique de l’organisation, Arnaud Froger au cours d’une conférence de presse. Avant de préciser qu’en enlevant les matériels de travail du journal en ligne, les sources des journalistes ne sont plus protégés. « Nous demandons une restitution immédiate des matériels et la levée du contrôle judicaire »« C’est inadmissible qu’à cause de la publication d’un communiqué de presse, des journalistes soient enlevés, puis séquestrés pendant cinq ou trois jours », s’insurge M. Roger.

Séga Diarrah, un responsable de Maliactu.net, a rappelé la nécessité d’une union sacrée entre les professionnels de médias pour défendre la liberté de la presse dans le pays difficilement acquise il y a 27 ans. « L’arrestation arbitraire de nos trois journalistes est certainement des prémices, un message de mise en garde contre tous les journalistes désireux de travailler en toute liberté », a-t-il expliqué. Selon lui, aujourd’hui, le site Maaliactu.net traverse une période difficile à cause de cette affaire qui a semé la psychose au sein de leur rédaction.

Pour l’heure, le pôle d’avocats constitués pour la défense des trois journalistes, refuse d’entrer dans le fond du dossier. Mais, ils témoignent une violation flagrante de la liberté de la presse dans l’affaire.

Sory I. Konaté

30minutes.net, http://maliactu.net/mali-rsf-denonce-la-situation-des-trois-journalistes-de-maliactu-net/