booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

100 femmes leaders pour Tombouctou

Le projet « Coaching de 100 femmes de la Région de Tombouctou » vise à promouvoir leur accès aux instances de prise de décisions

L’initiative officiellement lancée depuis peu, est cofinancée par la coopération suisse. Elle tire sa justification du fait que la Région de Tombouctou est une zone vivant encore sous le poids écrasant des traditions. De fait, le taux de représentativité des femmes dans les instances de décisions reste extrêmement faible. Ainsi, à l’issue des élections municipales de 2009, la région n’a enregistré qu’une femme maire sur 51 maires, 26 femmes conseillères communales pour 696 conseillers. Aucune femme n’est conseillère de cercle sur 97 conseillers. Pas de femme conseillère régionale non plus sur 12 conseillers.

La situation est aggravée par des facteurs comme l’analphabétisme, l’ignorance et la méconnaissance par les femmes de leurs droits et devoirs. A la cérémonie de lancement du projet, la directrice régionale de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille de Tombouctou, Mme Ben Barka Fatouma Albadia, a relevé que fait encore largement défaut aux femmes, la culture du leadership nécessaire à les porter candidates et surtout à affronter les hommes dans le cadre des compétitions électorales. Et ce, malgré le caractère démocratique des règles du jeu politique. Un autre exemple révélateur : en 20 ans d’exercice démocratique, aucune femme n’a été élue à l’Assemblée nationale dans la région.

Le sous-préfet de Tombouctou, Abdoulaye Daga Théra, qui a présidé la cérémonie de lancement, a salué l’initiative prise par la direction Régionale de la Promotion de la Femme et la coopération suisse. Il a promis que les pouvoirs publics dans la Région s’emploieront à offrir aux femmes l’opportunité d’accroitre leur représentativité dans les instances de prise de décisions. Dans le cadre de ce nouveau projet, une première formation sera organisée pour 100 femmes leaders sélectionnées dans les cinq cercles de la Région. Suivra un voyage d’échanges à l’intention d’une vingtaine de leaders de Tombouctou sur Sikasso et Bougouni où la coopération suisse a appuyé un projet du même genre qui a enregistré des succès palpables. Des femmes potentiellement candidates aux élections seront sélectionnées sur les 100 premières bénéficiaires de la formation sur des thèmes spécifiques comme « la communication politique », « être candidate et réussir ». Un document appelé « guide de la candidate » sera élaboré pour les futures candidates aux élections. Pour ce projet « Coaching pour 100 femmes de Tombouctou », les femmes choisies seront formées par Mme Bakayoko Maïmouna Tounkara et Ronsard Yao Kouakou du bureau d’étude Conseils, formations, managements, évaluation (Co-Forme). La formation s’étalera sur 12 mois, de janvier à décembre 2012.

 

 Moulaye Sayah (AMAP – Tombouctou) – 25/01/2012

Envoyer un commentaire