booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Commentaires

Une caravane culturelle pour la paix au Mali

Mohamed Ag Ahmedou Publié le 28/07/2017 à 23h34 

 

Après le succès de sa tournée au États Unis en mai 2017, la Caravane Culturelle pour la Paix du Festival au Désert vient de clore sa tournée européenne

Ce soir s’est terminé en beauté le festival du désert, initiative de Manny Ansar, figure incontournable du monde des arts et de la culture malien. La tournée européenne qui avait débuté le 18 juin au Respect Festival en République Tchèque a pris fin le 29 juillet au Sfinks Festival d’Anvers en Belgique. Deux des meilleurs groupes du Mali s’y sont produits: Ali Farka Touré Band et Terakaft. L’objectif de cette tournée: partager la culture malienne avec l’Europe. Les artistes se sont attachés dans leur prestation à faire la promotion de la paix, du vivre ensemble et de la cohésion sociale.


Le chanteur Sanou du groupe Terakaft se produit en duo avec Mahmoudou Kelly du « Ali Farka Touré Band » à Marseille le 17 juillet 2017 Mohamed Ag Ahmedou

 

Objectif: rapprocher les coeurs des Maliens
Rappelons que le festival au désert est l’un des événements culturels les plus reconnus en Afrique, il célèbre depuis l’an 2000 la culture Sahélo-saharienne à Tin-Aicha, Razelma, Gargando et Essakane dans la région de Tombouctou. Depuis l’interdiction de la musique au nord du Mali sous l’occupation terroriste, le Festival au désert s’est transformé en « festival en exil ». L’objectif de la caravane culturelle est de rapprocher les cœurs des maliens. « Nous voulons multiplier ces genres d’activités pour éveiller un maximum les consciences de ces jeunes qui rejoignent le côté des forces obscurantistes et qui nuisent à la stabilité de notre pays », a souligné Manny Ansar directeur du festival et promoteur de la caravane culturelle de la paix.

Le groupe Ali Farka Touré Band à Bamako, le 29 avril 2017 © Mohamed Ag Ahmedou

Depuis la crise malienne de 2012, le festival au désert de Tombouctou se poursuit en exil et à travers d’autres manifestations culturelles régionales que ce soit à Segou, dans le centre du Mali ou à M’Hamid Ghizlane dans le sud marocain. Cette caravane a marqué des étapes lors de festivals au Burkina-Faso, en Mauritanie, à Taragalt (Maroc) en Europe et aux États Unis. Ses artistes ont notamment réalisé un clip vidéo musical au cours de la dernière édition du festival de Taragalt le 29 Octobre 2016 au titre évocateur « les frères il faut la paix ».

Ehamatt, le directeur artistique de la caravane rappelle que dans le même esprit de « promotion de la paix au Mali » deux événements culturels avaient été animés dans des camps de réfugiés maliens en 2013 au Burkina Faso. La Caravane pour la paix s’est produite dans le camp de M’Berra en septembre 2016, où sont encore réfugiés aujourd’hui de nombreux maliens.

Le groupe Ali Farka Touré Band sur la scène à Bamako en avril 2017 © Mohamed Ag Ahmedou

http://www.parismatch.com/Culture/Musique/Une-caravane-culturelle-pour-la-paix-au-Mali-1319243

Envoyer un commentaire