booklet 8 pages

QUI SOMMES-NOUS ?


Association TAMOUDRE,“Touareg, vie et survie”.
Informations, réflexions et actions ciblées autour du DÉVELOPPEMENT et des problèmes de GÉOSTRATÉGIE, [...]

Lire la suite

TERRITOIRES ET ACTIONS

Secrétariat général de la présidence : De troublants budgets au nom de… Kidal et de la paix

Le Sphinx 18/09/17

L’on commence, lentement mais surement à apercevoir les raisons de la persistance de la crise au Mali. C’est en tout cas, au nom de la paix que de troublants montages financiers semblent être établis. La preuve !

Dans une correspondance en date du 31 Août 2017, le Secrétaire Général de la Présidence de la République adressait une correspondance au sieur Malick Konaté, représentant le Mouvement, «Trop c’est Trop», en réponse à une lettre de ce dernier. On peut y lire ceci :

«J’ai l’honneur d’accuser réception de votre correspondance en date du 24 Août 2017, informant de la volonté de votre Mouvement «Trop c’est Trop» d’entreprendre une caravane dénommée «AWNAF Kidal- Marchons vers la Paix».

Je salue cette initiative citoyenne qui, sans nul doute, contribuera à renforcer la cohésion sociale et l’unité nationale.

A cet égard, pour la réussite de votre mission, je voudrais vous inviter à vous mettre en rapport avec la MINUSMA que nous avons déjà saisie, afin qu’elle vous soutienne et vous accompagne en termes de conseils et d’orientations.

Tout en reconnaissant vos efforts remarquables pour la promotion des valeurs de paix et de tolérance, je vous exhorte à soutenir les actions du Gouvernement dans la mise en œuvre de l’accord de paix… ». (Signé : Le secrétaire Général – Soumeylou Boubeye MAIGA – Grand Chevalier de l’Ordre National).

Secrétariat général de la présidence : De troublants budgets au nom de… Kidal et de la paix

Nous apprenons ainsi à travers cette correspondance (000378/SG-PR) que le projet «AWNAF N’KIDAL, marchons vers la Paix» proposé par le Mouvement «Trop c’est trop» a reçu l’acquiescement du secrétariat Général de la Présidence.

Et dans les jours qui ont suivi, un projet de budget, ou du moins deux (02) projets virent jour avec le même libellé : «AWNAF N’KIDAL, marchons vers la Paix». Nous en avons reçu copies.

1er Budget prévisionnel de la Caravane « AWNAF N’KIDAL, marchons vers la Paix»

Dans le premier document, il est question de la location de 3.450 véhicules 4X4 en raison 60.000 F CFA /jour pendant 15 jours soit un total de 207 millions F CFA, rien que pour la location).

Les frais de carburant pour les 3.450 véhicules sont de l’ordre de 138 millions F CFA.

Rien que pour les véhicules (location et carburant) les charges sont estimées à 345 millions F CFA.

L’hébergement et la restauration sont de l’ordre de 109.250.000 F CFA.

Le budget de la communication est reparti comme suit : 10 Banderoles à 600.000 F CFA soit un total de 600.000 F CFA ; 1.500 T-Shirts à 5.000 F CFA l’unité pour un total de 7.500.000 F CFA ; un forfait pour les annonces radio et télé à hauteur de 1 millions F CFA; 750 journalistes recevront chacun un perdiem journalier de 10.000 F CFA soit un total de 765.000.000 F CFA pendant 17 jours (jours de départ et de retour y compris).

Dans le chapitre «coordination et logistique», 2 millions F CFA sont destinés à l’achat de «petits matériels» (torches rechargeables, sifflets, talkie-walkie, gilet fluorescents, etc.). Et 2.000.000 et 5.000.000 F CFA sont respectivement prévus pour la boîte à pharmacie et les divers).

Le total du budget prévisionnel s’élève ainsi à 480.000.000 F CFA. Il y a cependant un hic.

Un autre budget estimé à 47 millions contre 480.000.000 F CFA soit un gap de 433.000.000 F CFA

Il existe en effet un deuxième budget prévisionnel ainsi évalué :

Transports (Location de 4X4 et carburant) : respectivement 16.800.000 pour 280 véhicules au lieu de 345 et 3.000.000 F CFA soit une quantité de prévisionnelle de 5.000 litres contre de 6.000 par rapport au premier budget.

Hébergement et nourriture : 5.600.000 F CFA (achat de tentes) et 6.720.000 F CFA (nourritures) pour 1.120 personnes contre 3.450 personnes dans le premier document.

Communications : 8 Banderoles pour un total de 480.000 F CFA soit un prix unitaire de 60.000 F CFA contre 10 banderoles sur le premier budget prévisionnel.

Au lieu de 765 journalistes prévus selon le premier document, ce sont seulement 20 qui sont annoncés dans le second pour un perdiem journalier de 10.000 F/jour soit un total de 200.000 F CFA contre 7.650.000 F CFA initialement prévus (pauvres journalistes ! C’est dans leur budget qu’ils coupent toujours !).

7 millions F CFA sont destinés aux achats divers sans aucune précisions.

Dans la rubrique « Coordination et logistique », ce sont 6.000.000 F CFA qui s’ajoutent à « la boîte à pharmacie » soit un total de 8.000.000 F CFA contre 9.000.000 F CFA. Le hic, c’est que la même rubrique «Coordination et logistique» a été éclatée en plusieurs sous-titres (voir tableau).

Le gap entre les deux budgets prévisionnels est de 433.000.000 F CFA.

Nous nous abstenons de tout commentaire !

A suivre quand même !

Batomah Sissoko

En savoir plus : http://www.lesphinxmali.com/deux-budgets-pour-la-paix.html

1 commentaire pour Secrétariat général de la présidence : De troublants budgets au nom de… Kidal et de la paix

  • AG TADAMAKAT N'ASSAHRA

    J’ai répercuté, à l’attention d’un camarade du forum Malilink, cet excellent article , en titrant mon posting « Awnaf n’Kidal : la curiosité kidalesque! » en disant ce qui suit

    En partageant au forum cet excellent article-scoop-pépite d’or du Sphinx-« Gardien des Pyramides des Pharaons », y compris celle belle Pyramide Irgandaise de Gaw-gaw, spécialement à mon cher Homo AgMaï que je délègue, en ma qualité de 17ième descendant de mon ancêtre AÏTA et de ma grand-maman wallet-Essouk-Alançar, autochtone d’Essouk-Tadamakatt du 15ième siècle qui deviendra « Caillou »-Adghagh
    des Ifoghas, seulement, au début du 20ième siècle par la volonté des colons français.

    En tout état de cause, Alhadj AgMaï, qui prendra des provisions de maïs grillé, sera le thuriféraire idoine de cette caravane de plus de 3.000 véhicules et 200.000 caravaniers (munis d’un pactole d’un demi-milliard de « Tama–guerech ») qui va à la reconquête de Kidal, sera le 2ième Grand marcheur de notre région Sahara-Sahel qui succédera au défunt Hassan II, Roi du Maroc qui marcha, en 1975, sur Laghyoun des R’Guéibat, pour reprendre la colonie « Saguiet el-Hamra et Rio de Oro » aux colons espagnols (la province saharienne) en damant le pion aux Polisariens de Tindouf des Boumedienne et Boutef d’Adazaïr. »

    Sincèrement

Envoyer un commentaire